1931. Les tensions en Europe s'aggravent. Le fascisme est de plus en plus présent..
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Solène Rousset [Validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Solène Nakajima
Fleuriste
avatar

Fonction :
  • Membre
Récits : 124

Âge RPG : 18 ans

MessageSujet: Solène Rousset [Validée]   Dim 5 Avr - 19:18

Solène Rousset




« Moi, ma vie, mon œuvre »

Les informations générales

Pièce d'identité

Nom et prénom : Solène Rousset
Date de naissance : 5 Février 1913
Groupe : Citadin
Don(s) : Terre
Métier : Fleuriste
Situation maritale : Célibataire
Rang social : Peuple

« Ma vie trépidante »

C'était un jour très froid, la neige tombait fort depuis le matin, lorsque le très respectable docteur André Rousset, médecin-accoucheur dans un hôpital Parisien, avait avoué à Solène qu'il l'avait adopté. Elle avait dix ans et jouait au pied du sapin avec son don tout juste découvert. Homme seul depuis un bon bout de temps, avec parfois quelques aventures amoureuses, il lui avait dit de venir s'asseoir à côté de lui, qu'il avait une chose à lui dire.

– Je voulais une famille, lui avait-il expliqué après lui avoir avoué la vérité. J'étais même jaloux, on peut le dire, de ces jeunes parents qui quittaient la maternité avec de beaux bébés. Moi aussi je voulais être père, je voulais connaître ce bonheur là. Et un jour, j'ai eu la chance, l'occasion de le devenir. Il y avait cette adorable fillette, ce beau bébé, qui lui n'avait plus de famille. Ce bébé que j'ai adopté. Toi.

– Pourquoi je n'avais plus de maman ?

– Ta maman était très âgée... Beaucoup trop âgée, même, elle n'aurait jamais dû pouvoir tomber enceinte. Et l'accouchement a été terrible, pour elle. Elle n'y pas survécu. Tu étais alors seule, et en voyant cela, je me suis dit que je pourrais t'emmener avec moi et être ton père.

– Mais tu m'aimes ?

– N'en doute jamais...

Malgré son don, Solène n'était jamais partie étudier dans l'école spéciale où allaient les gens comme elle. Son pouvoir était très peu puissant et elle préféra faire une scolarité tout à fait ordinaire pour une jeune fille de son âge. Elle adorait les plantes et la nature, elle pouvait passer des heures dehors sous n'importe quel temps pour étudier les plantes et les insectes. Jeune fille vue par ses proches comme très douce, parfois très naïve, elle possédait des traits fins, les yeux clairs, et de longs cheveux blonds qui lui arrivaient presque au milieu du dos. Elle passa son enfance dans un quartier modeste de Paris, près de la maternité où son père travaillait. Une maternité "de luxe", pourrait-on dire, où les femmes riches venaient mettre leurs enfants au monde. Son père gagnait bien sa vie mais n'était pas du genre à dépenser excessivement. Ils menaient une vie simple, tous les deux. Solène était un petit soleil à elle seule, comme disait son père avec attendrissement. Depuis toute petite, elle souriait à tout le monde et riait très facilement. Enfant enjouée et très vivace, sachant ce qu'elle voulait.

Studieuse lorsqu'elle le voulait, elle voulait avoir un métier proche des plantes et choisit donc d'être fleuriste. Bien qu'elle ne soit pas dévorée d'ambition, elle se construit en se fixant tout au long de sa vie des objectifs précis à atteindre. Elle est incapable d'abandonner quoi que ce soit, mais lorsqu'il le faudrait vraiment. Elle sait ce qu'elle veut mais reste assez influençable. Encore jeune, elle connaît très peu de choses du monde et n'a jamais connu de grands malheurs. Elle voit encore le monde comme une jeune fille qui rêverait du prince charmant, en quelque sorte. Facilement effrayée, naïve, mais capable de combattre jusqu'au bout lorsqu'elle a une cause à défendre. Si un sujet la touche, si elle a une personne ou une idée à défendre, elle sera capable d'assumer et de tout mettre en œuvre pour atteindre son but, quitte à se sacrifier entièrement, tout mettre en parenthèse, voire à sacrifier sa propre vie.

Ne trouvant pas de travail à Paris à cause de son jeune âge, elle partit alors pour Gray. Il y a avait eu une sorte d'exode, à cause de certains problèmes au pensionnat, et des postes étaient à prendre, le village avait lancé un appel dans les journaux pour ne pas voir tous ses petits commerces dépérir et devenir une ville fantôme. C'est ainsi qu'elle put reprendre en main une boutique de fleurs. Dans ce village de campagne, avec un métier qu'elle aimait, elle commença enfin sa vie d'adulte. Elle se contentait d'éviter les militaires pour ne pas avoir d'ennuis. Elle sortait avec ses amis, travaillait, organisait sa vie. C'était un nouveau départ, pour elle, tout pouvait arriver, à présent, mais elle était heureuse. Chaque personne entrant dans son espace de vie avait droit à un beau sourire, elle avait le contact très facile. L'amour arrivera peut-être bientôt.


A très bientôt...

© Dakota - Never Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Solène Rousset [Validée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de la Ste Famille :: Tribunal Militaire :: Témoignage sur l'honneur :: Fiches validées-
Sauter vers: