1931. Les tensions en Europe s'aggravent. Le fascisme est de plus en plus présent..
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Accouchement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Accouchement   Dim 16 Juin - 11:56

Respirer. C'était la clé de tout. Reeeeespirer. Se calmer, faire le vide dans son esprit, rester concentrer, ne pas hurler comme une possédée à chaque contraction, s'accrocher à ce qu'elle trouvait, prier pour que le bébé ne sorte pas avant d'arriver à la maternité, serrer les dents, fermer les yeux, les rouvrir... Évacuer la peur, le stress, ne penser qu'à ce petit être qu'elle tiendrait bientôt dans les bras.

L'image de François s'imposa brusquement dans son esprit et elle gémit. Lui était à Paris, bien tranquille, sûrement en train de siroter un alcool dans une fête mondaine quelconque. S'il savait qu'elle était sur le point d'accoucher, viendrait-il la voir ? Viendrait-il lui tenir la main pendant que leur fils ou leur fille arrivera en pleine Lumière ? Elle l'ignorait, mais avait comme un doute. Il n'avait répondu à aucune de ses lettres, comme s'il se fichait royalement de cet enfant.

L'ambulance s'arrêta dans un crissement de pneus. Allongée sur le brancard, elle se laissa transporter à l'intérieur. Elle voyait des hommes et des femmes en blouse blanche, des bébés que l'on poussait dans les couloirs, un couple sortant avec leur fille dans les bras... Allait-elle avoir un fils ou une fille ? L'appréhension lui tordait l'estomac, alors qu'on l'installait sur un lit dans une salle de travail.

Sage-femme - Mettez-vous plutôt ainsi. Voilà, madame. Respirez plus doucement, comme moi je fais, là, voilà. Où pouvons-nous joindre votre époux ?

Estelle n'eut pas le courage de lui dire qu'elle n'était pas mariée. Les mères sans époux étaient horriblement mal vues à cette époque. Elle balbutia donc que son mari était en voyage d'affaires à Londres et qu'elle ne pouvait le joindre pour le moment. La sage-femme leva les yeux au ciel, maugréant une minute contre ces hommes qui laissaient leurs femmes seules alors que le terme de la grossesse approchait.

La jeune professeur s'accrocha aux barreaux du lit, tremblante et en sueur. Ce fut long, douloureux, chaque contraction était comme une vague brûlante qui la déchirait. Elle avait si mal qu'elle aurait pu en pleurer. Combien de temps cela dura, elle n'en avait aucune idée. Mais enfin, un cri vigoureux déchira l'air, et la sage-femme sortit un tout petit être recouvert de sang, un cordon ombilical bleuâtre accroché au ventre, avec un large sourire.

Sage-femme - C'est un garçon !

Un infirmier récupéra l'enfant pour l'envelopper dans une petite couverture blanche et vérifier son état de santé. Estelle pensait que c'était terminé mais elle dû encore pousser pour expulser la délivre. Épuisée, elle tendit les bras pour qu'on lui donne son fils, qu'on avait lavé entre-temps. Terriblement émue, elle le contempla un long moment. Si petit, si fragile... Elle déboutonna maladroitement son chemisier pour lui donner le sein. Il se mit à téter et elle en pleura de joie.

Sage-femme - Félicitations, madame. Votre mari sera si fier.

Elle eut un sourire tremblotant. Son fils. Son enfant. Son bébé. Elle lui chatouilla la joue du bout des doigts. Elle l'appellera Wyatt.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriella de Lizeux
Directrice
Général de division

avatar

Fonction :
  • Fonda
Récits : 1315

Âge RPG : 33

MessageSujet: Re: Accouchement   Ven 28 Juin - 10:42

Gabriella gara brusquement sa voiture et serra le frein à main avec force comme si elle voulait l'arracher. Elle sortit et claqua violemment la portière, s'attirant un regard éberlué du cafetier qui arrosait ses fleurs, de l'autre côté de la rue. Elle attrapa son sac et partit à grand pas, de plus en plus énervée. Abrutis. Abrutis. Abrutis ! Deux jours de voyage, des heures à brûler au volant, tout ça pour entendre les crétins du rectorat lui annoncer que le Pensionnat n'était plus un modèle d'éducation, qu'il devenait subversif, ect. Abrutis ! Et du temps perdu, avec ça, alors qu'elle aurait pu rester au Pensionnat à travailler. D'ici là qu'il avait pris feu pendant son absence...

Passant devant l'église, elle décida d'y entrer, histoire de se calmer les nerfs. Née dans une famille Catholique pratiquante, elle avait appris à aimer sa religion. Elle s'assit sur un des bancs et ferma les yeux. Peu à peu, elle s'apaisa, entourée par le silence et le calme. Enfin... Une pause avant de reprendre la route et retrouver l'agitation du Pensionnat, par pitié. Elle n'était franchement pas d'humeur à affronter de suite tous les problèmes qu'elle allait y trouver.

Plus tard, elle sortit, puis entra dans une cabine téléphonique pour contacter un de ses professeurs, afin de savoir si elle devait repasser chez un de leurs fournisseurs avant de rentrer, pour du matériel manquant. Avant de raccrocher, il lui annonça qu'Estelle avait été conduite à la maternité le matin même, ayant failli accoucher au beau milieu d'une excursion à Sallat. Gabriella retint de justesse un énorme soupir.

- Bon, je vais passer la voir.

elle raccrocha un peu brusquement, puis reprit sa voiture pour filer à la maternité. On lui indiqua la chambre d'Estelle et elle y toqua doucement. Elle était allongée dans un lit, un petit paquet blanc dans les bras. s'approchant, elle découvrit son bébé, mignon à croquer. son petit poing serré à un bord de la couverture. Elle sourit, aussitôt attendrie, et chatouilla la joue du bébé.

- Il est si mignon.... Comment vas-tu l'appeler ? Oh, et puis il faut que je trouve un remplaçant le temps de ton congé maternité.

Elle avait à peine terminée sa phrase qu'elle sourit d'un air gênée. Et bien voilà ! Le boulot, le boulot, le boulot. elle ne pensait qu'au boulot.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Smith
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Accouchement   Mar 2 Juil - 11:44

Estelle était partie à la maternité en stressant un peu. Juste avant qu'elle ne parte, elle avait dit à Sarah une phrase enfin, plutôt une question que cette dernière n'arrêtait pas de ressasser : « Tu veux être sa marraine ? »

Sarah avait dit oui évidemment, mais ça lui faisait bizarre d'être marraine pour la 1ère fois, elle ne s'attendait vraiment pas à se qu' Estelle lui demande. Elle pensait qu'elle demanderait à quelqu'un d'autre par exemple à Gaby. Sarah en fut donc touchée ! Elle décida d'aller acheter des fleurs et un petit truc pour le petit et d'aller voir Estelle à la maternité ainsi que son ou sa filleul(e).

Arrivés devant la maternité, elle respira un bon coup et entra. Elle demanda à l'accueil où était la chambre d'Estelle Martin qu'on lui indiqua et se dirigea vers sa chambre. Dans ses mains, elle tenait un bouquet de fleur pour Estelle et une jolie petite peluche toute douce pour son nouvel enfant.
Bouquet:
 
Peluche:
 

Elle arriva devant la porte, frappa et entra. Gabriella était déjà là, Estelle était dans son lit et le petit bout de chou était dans les bras de Gaby.

- Bonjour Estelle, je te ramène des fleurs et cette petite peluche pour ton adorable enfant, au fait, c'est un garçon ou une fille ?

Elle embrassa Estelle, mit les fleurs dans un vase et la peluche dans le berceau du petit et se tourna vers Gaby, lui faisant comprendre qu'elle voulait voir et porter l'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Accouchement   Mer 3 Juil - 10:21

[Avec l'accord de Gaby]

Le petit s'était endormi, après avoir tété presque une heure. Estelle avait de grosses cernes sous les yeux, le teint pâle, mais elle était plus heureuse que jamais. Elle ne cessait de s'émerveiller devant son bébé, trouvant quasi divin de tenir ce petit être au creux de ses bras. Son fils, enfin ! Son fils, son bébé, son chéri, son enfant. elle passerait des heures à le regarder dormir, à imaginer ses rêves, à veiller sur lui jour et nuit pour qu'il ne lui arrive rien.

On toqua à sa porte et elle cria entrez. Gabriella entra doucement, comme gênée. Estelle eut un lumineux sourire. Elle était contente de tout, depuis son accouchement. Même les infirmières qui la pressaient pour trouver un moyen de contacter le père du bébé ne la gênaient pas.

Gabriella - Il est si mignon.... Comment vas-tu l'appeler ? Oh, et puis il faut que je trouve un remplaçant le temps de ton congé maternité.

C'était bien sa chef, ça. Le boulot d'abord, le rire ensuite. et même le rire loin, très loin après le travail. C'était assez triste de ne pas savoir s'amuser. Estelle sourit, présentant son fils comme s'il s'agissait de la huitième merveille du monde, puis, emportée dans son élan, raconta en détail son accouchement. Avant de réaliser, dix bonnes minutes plus tard, que ce n'était pas forcément le genre de choses à raconter à sa directrice. Quoi que... Elle s'entendait plutôt bien avec Gabriellla, comme avec beaucoup. Et elle était sans doute la seule à la tutoyer, également.

Estelle - Tiens, tu veux le prendre ?

Elle lui donna son bébé, souriant en voyant son air gêné. Un jour, elle aussi aura des enfants. Des petits à choyer et câliner, élever dans le plus grand bonheur. Cette seule pensée la rendait heureuse. Plus tard, elle reçut une autre visite. Sarah cette fois, porteuse d'un gros bouquet de fleurs et d'un petit paquet. Estelle tendit les bras pour l'inviter à s'avancer, comme si elle ne l'avait pas vu depuis plusieurs mois.

Sarah - Bonjour Estelle, je te ramène des fleurs et cette petite peluche pour ton adorable enfant, au fait, c'est un garçon ou une fille ?

Gabriella lui passa le bébé, et Estelle en frétilla presque dans son lit.

Estelle - Un garçon ! Il s'appelle Wyatt, 2kg780 à la naissance.

Elle se redressa pour chatouiller la joue de son bébé, prête à fondre littéralement. Le petit remua doucement dans sa couverture, ouvrant et fermant son petit poing. Et dire qu'on l'avait poussé à avorter... Comment aurait-elle pu ? C'était tout à fait impossible ! Perdre ce si petit être ? se priver du bonheur d'être mère, de le voir grandir ? Non ! Non, non, jamais.

Saisissant son sac, elle en sortit un dossier contenant tous ses papiers et une attestation signée. Le tendant à Gabriella, elle rougit.

Estelle - J'ai... J'ai tout ce qu'il faut, là-dedans, et une déclaration signée. Il faut juste donner le tout à l'état civil, à la Mairie. Merci.

Gabrielle prit le tout sans faire le moindre commentaire, ce dont Estelle lui fut particulièrement reconnaissante. elle ignorait ce que pensait Sarah des mères sans mari, mais préférait ne pas tenter le diable. Et Gaby avait accepté depuis longtemps d'aller déclarer l'enfant dès son naissance alors qu'elle sera à la maternité.

Un peu troublée, Estelle reprit son fils contre son sein et le berça, l'embrassant sur le front. Il ne connaîtra peut-être jamais son père... Gabriella murmura qu'elle devait y aller, qu'elle avait du travail, puis sortit très vite en emmenant les documents nécessaires concernant Wyatt. Estelle sourit à nouveau.

Estelle - Elle ne pense qu'au travail, dit-elle d'un ton à la fois résigné et amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Mills
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Accouchement   Lun 8 Juil - 11:37

Estelle, une des professeurs de l'école avait accouchée quelques heures plus tôt et je m'étais dit que je passerait la voir, histoire de la féliciter tout de même, même si je ne l'a connaissait pas encore très bien, ça me semblait ce qu'il y avait de plus normal à faire. Aussi lorsque j'eu fini de faire cours, je m'étais dépêché d'enfiler quelque chose de correct et j'étais partit acheter un cadeau pour Estelle et un petit quelque chose pour le bébé. J'avais opter pour de jolies petites chaussures pour le bébé et pour elle, je lui avais acheter un  album photo pour qu'elle puisse profiter de chaque instants avec son petit et les rendre inoubliables. Après avoir fait ses quelques courses, je me dirigea rapidement à la maternité et me gara devant avant d'entrer et de demander à la dame d'accueil la chambre de Mademoiselle Estelle Martin.
Elle me l'indiqua et je m'empressa de monter les quelques étages avant d'arriver devant la porte et de frapper puis après quelques secondes, je saisis la poignée et entre, avec un joli sourire. Sarah à le bébé dans ses bras, il est vraiment magnifique. Je me dirige vers Estelle et lui tends les deux cadeaux.

"Bonjour Estelle, bonjour Sarah. Estelle, je sais qu'on ne se connait pas depuis très longtemps mais je tenais à t'offrir ceci et à te féliciter pour ton bébé. Je ne pense que les chaussures lui aille tout de suite mais bon... Et ça c'est pour toi, un album photo pour que tu conserve chaque instants avec ton enfant. Comment il s'appelle ? "

Je lui souris et souris également à Sarah avant de regarder le petit bébé qu'elle tenait dans ses bras, il est vraiment magnifique.

les chaussures:
 

l'album:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Smith
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Accouchement   Ven 12 Juil - 11:27

Après avoir embrassé Gabriella, cette dernière donna ce petit bout de chou à Sarah. Sarah le prit, lui fit un bisou et dit :

-oh ! Qu'est-ce qu'il est mignon ! Je l'adore déjà !

Estelle répondit à sa question que Sarah lui avait posée :

- Un garçon ! Il s'appelle Wyatt, 2kg780 à la naissance.

- Wyatt ! Un nom peu commun, mais dis donc, tu es tout léger ! Oh ! Tu es si adorable

Sarah était comme une vraie gamine, c'est vrai, elle adorait les enfants ! Estelle caressa la joue de son fils, qui se dernier remua dans sa couverture et ouvrit et fermais son poing.

- Il est trop craquant ! N'est-ce pas Gabriella ? Je suis trop contente d'être sa marraine ! Merci Estelle de me l'avoir proposée, je suis trop heureuse !

Estelle prit son sac, sortit un dossier rougit et dit à Gabriella :

- J'ai... J'ai tout ce qu'il faut, là-dedans, et une déclaration signée. Il faut juste donner le tout à l'état civil, à la Mairie. Merci.

La directrice prit les papiers, sans rien dire. Quant à Estelle, elle reprit son bébé l'ai un peu troublé, le berça et l'embrassant en même temps.

Gabriella annonça qu'elle devait y aller cal elle avait du boulot. Elle sortit très vite et Estelle sourit et dit d'un ton amusé :

- Elle ne pense qu'au travail

- oui, c'est Gaby ! On ne la changera pas !

Sarah sourit aussi, puis redevint sérieuse et continua :

- Dit-moi Estelle, je sais que c'est dur d'élever un enfant seul ! alors si tu as besoin d'aide, tu sais que tu peux compter sur moi et de Gabriella aussi. Je ne sais pas ce que c'est, mais je peux imaginer que ça va être dur ! Alors, je veux que tu saches que tu as toute mon attention si tu as besoin.

Elle caressa la joue de Wyatt et reprit :

- Pauvre Wyatt, tu ne connaîtras même pas ton père ! Mais tu auras une marraine superbe qui s'occupera bien de toi.

On frappa à la porte, Sarah se retourna et vit Alicia Mills. Elle se dirige vers Estelle avec deux cadeaux dans les bras et dit :

"Bonjour Estelle, bonjour Sarah. Estelle, je sais qu'on ne se connait pas depuis très longtemps, mais je tenais à t'offrir ceci et à te féliciter pour ton bébé. Je ne pense que les chaussures lui aille tout de suite mais bon... Et ça c'est pour toi, un album photo pour que tu conserve chaque instants avec ton enfant. Comment il s'appelle ? "

Elle sourit à Estelle et à Sarah puis regarda Wyatt. Sarah n'appréciait pas Alicia, elle s'énerve assez vite du coup on ne pouvait lui parler calmement. Elle lui rendit son sourire seulement pour qu'Estelle ne remarque rien.

- Bon, je suis désolée, mais je vais vous laisser, j'ai plein de choses à faire moi aussi.

Elle fit un clin d'oeil à Estelle car elle s'avait qu'elle comprendrait par rapport au boulot de Gaby !

- Je reviendrais vite te voir Estelle. Ainsi que toi mon petit Wyatt ♥

Elle embrassa Estelle, fit un petit bisous à son cher filleul sur la tête, se dirigea vers la porte et dit d'un ton assez froid à Alicia :

- Ravie de t'avoir revus Alicia. A plus Estelle.


Et Sarah sortit de la chambre. *on ne peut même pas être tranquille ! il faut toujours qu'il y en est une qui gâche tout ! Alicia, tu m'énerve !*

Elle se dirigea vers la sortie de la maternité.
Revenir en haut Aller en bas
 
Accouchement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Accouchement de Mara Elyzabeth Lorentz
» Accouchement number two (PV Petite Ecorce, Pelage de Fleur, et tout ceux qui veulent x)) )
» 06.Open your eyes (accouchement de Chris)
» Trois jours après l'accouchement |PV Bertrand
» Accouchement ou fausse alerte ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de la Ste Famille :: Une vaste Terre :: France :: Village de Gray :: Centre-ville :: Centre Médical-
Sauter vers: