1931. Les tensions en Europe s'aggravent. Le fascisme est de plus en plus présent..
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retenue entre frère et soeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jasper K. Nakajima
Lycéen
avatar

Fonction :
  • Admin
Récits : 450

Âge RPG : 16 ans

MessageSujet: Retenue entre frère et soeur   Jeu 9 Mai - 16:52

Deux semaines. Ils étaient là depuis deux semaines, et déjà une retenue. Leurs parents allaient hurler ! Mais, pour une fois, ce n'était pas entièrement de sa faute. Il s'était fait coincer bêtement alors qu'il cherchait à savoir ce que trafiquait sa soeur... Il la trouvait fatiguée, épuisée même, il l'avait facilement remarqué. Une fois, il l'avait même vu dormir dans la bibliothèque ! Depuis, il la suivait quasiment à la trace pour trouver ce qu'elle trafiquait.

Jasper était du genre grand frère sur-protecteur, et il s'inquiétait beaucoup pour Laura. Il imaginait déjà les pires horreurs ! Mauvaises fréquentations, qui la pousseraient vers la drogue, l'alcool, le vandalisme. Il en frissonnait à cette simple idée ! Sa petite soeur si fragile et si mignonne, entre les mains de crétins ou de gens pervers et mauvais. Pas question que ça arrive ! Il était prêt à n'importe quoi pour la protéger, quitte à utiliser des moyens peu orthodoxes. Quitte à devoir la suivre, l'espionner, même... Il combinait les plans les plus tordus pour qu'elle se confie à lui, qu'elle accepte qu'il l'aide.

Le jour de sa retenue, il rejoignit Laura dans la salle des travaux pratiques. Ils devaient la nettoyer, et ce genre de choses. Un surveillant était là, et leur donna le matériel avant d'aller prendre un café, avec un air ennuyé et endormi. Jasper en profita aussi sec. Il attrapa Laura par le poignet et la tira aussitôt à l'abri des regards. Voyant qu'elle tentait de s'esquiver, il l'attrapa par les épaules et la colla contre le mur, l'immobilisant. Puis, de sa main libre, il lui souleva le menton. Elle avait de grosses cernes...

la peur le reprit. Avait-elle vraiment de mauvaises fréquentations qui lui faisaient accomplir des trucs pas très nets ? elle avait des soucis et refusait de lui en parler ? Pire, quelqu'un lui ferait du chantage ?! Il était au bord de l'explosion, et cela devait sans d doute se lire sur son visage.

Jasper - Non mais qu'est-ce que tu trafiques, la nuit ?! Tu vas voir quelqu'un ? Tu t'es faite embrigader dans je ne sais quoi ? Laura, si tu as des ennuis, dis-le moi !

_________________


Dernière édition par Jasper Karinof le Ven 7 Juin - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laura K. Nakajima
Collégienne
avatar

Fonction :
  • Modo
Récits : 1237

Âge RPG : 14 ans

MessageSujet: Re: Retenue entre frère et soeur   Jeu 9 Mai - 18:01

Laura était dans de beaux draps : non seulement, elle était en retenue et ses parents allaient l’apprendre d’un moment à l’autre, mais en plus, elle était en retenue avec son frère ! Son frère qui l’avait suivie pour savoir ce qu’elle trafiquait, d’après ce que la directrice lui avait dit en la coinçant à son tour. Par conséquent, il savait qu’elle lui cachait quelque chose et n’allait pas la louper dès qu’ils auraient un moment de libre. En attendant, mission numéro un d’ici la retenue : éviter son grand-frère Jasper. Et ce, le plus possible. Rester tout le temps avec des amis ou à la bibliothèque, manger tout le temps aux heures les plus bondées pour n’avoir aucune chance de le croiser et ne lui laisser aucune chance de la coincer pour lui parler en tête-à-tête.

Mais il restait la retenue… Comment l’éviter alors que Laura serait seule avec lui ? Elle ignorait en quoi consistait ce qu’ils allaient devoir faire, elle ignorait combien de temps cela prendrait. Tout ce qu’elle savait était qu’ils devaient se rendre dans la salle des travaux pratiques à telle date, telle heure. Et cette date, cette heure était arrivée. Laura n’avait pas croisé Jasper depuis cette nuit-là mais elle craignait le pire à présent, redoutant plus que tout la discussion avec son frère. Mais… De toute façon, ils ne seraient pas seuls, il y aurait un surveillant. Donc, aucune inquiétude à avoir, n’est-ce pas ? Enfin… Connaissant Jasper, il trouverait sans doute un moyen pour l’engueuler, comme d’habitude. Et ici, elle ne pourrait pas s’échapper ni s’esquiver, comme dans la voiture lors de leur arrivée au Pensionnat… Conclusion : Laura était foutue. Définitivement foutue.

Se rendant avec des pieds de plomb à sa retenue, Laura y était arrivée tout juste à l’heure pour ne laisser aucune occasion à Jasper de lui parler. Ils devraient travailler, donc aucune possibilité de discussion si elle arrivait pile à l’heure pour faire ce qu’ils devaient faire. Jasper arriva peu après elle et Laura évita soigneusement son regard qu’elle sentait lourd de sous-entendus, écoutant très attentivement ce que disait le surveillant – une fois n’est pas coutume : elle écoutait ce qu’on lui disait. Leur tâche était de nettoyer et ranger cette salle de façon à ce que l’on puisse s’y déplacer sans problème et même manger par terre s’il le fallait. Ils avaient donc du boulot. Le surveillant leur donna ensuite balais, seaux, nettoyants et tous les trucs nécessaires et… s’en alla, annonçant qu’il allait prendre un café. Pardon ?! Non, mais il ne pouvait pas ! Il n’allait pas la laisser seule avec Jasper ! Et Laura ne pouvait pas riposter sans risquer de se faire engueuler davantage. Quelle excuse crédible donner pour justifier qu’il reste avec eux ? Ils ne pouvaient pas sortir, de toute façon… Le surveillant quitta la pièce.

… Et il n’en fallut pas plus à son frère pour la coincer. Jasper attrapa Laura par le poignet pour la tirer jusque dans un coin, de façon à ce que personne ne puisse les voir. Ne comptant pas se laisser faire aussi facilement, et ne voulant surtout pas croiser son regard, cette dernière se débattit autant que possible… Jusqu’à ce qu’il la prenne par les épaules et la bloque contre le mur. Mais ! Il n’avait pas le droit de faire cela ! C’était injuste, elle était beaucoup moins forte que lui ! Comment éviter son regard, maintenant ? S’obstinant à garder sa tête baissée, Laura luttait pour ne pas la relever et ne pas aggraver son cas. Jasper allait voir ses cernes s’il voyait ses yeux… Mais, comme elle l’avait craint, il utilisa sa main libre pour lui relever le menton et vit ses cernes. Inutile de vous décrire la tête qu’il faisait… Elle était foutue. Mais elle n’avait rien fait ! Rien du tout !

Laura – Jaz ! Lâche-moi, j’ai rien fait !

Laura essayait tant bien que mal de se défaire de sa prise, mais… C’est qu’il était fort, son grand frère. Impossible de se défaire de son emprise.

Jasper – Non mais qu'est-ce que tu trafiques, la nuit ?! Tu vas voir quelqu'un ? Tu t'es faite embrigader dans je ne sais quoi ? Laura, si tu as des ennuis, dis-le moi !

Zut ! Comment s’en tirer, avec cette question ? Dire qu’on a faim, cela marche ? Il l’avait surprise combien de fois ? Était-ce la première ? Au pire, elle pouvait dire qu’elle n’osait pas trop manger devant les autres ou que… Mais non, excuse débile. Ou qu’elle avait juste eu des idées de bêtises et qu’elle ne pouvait les faire que la nuit ? Il ne l’engueulerait pas. Et puis, lui aussi avait souvent fait le mur pour explorer le pensionnat, il ne dirait donc rien. Non ? Tant pis, Laura n’avait pas mieux en réserve pour l’instant. Elle n’avait que treize ans, quoi, c’est trop pour son cerveau, tout cela !

Laura – Mais non, y’a rien ! J’te jure, y’a rien ! Je voulais juste explorer le Pensionnat de nuit et trouver des passages secrets. Tu vois ? Comme dans les livres. J’me suis dit que ça aurait pu être chouette d’en trouver un, comme toi, à la rentrée. Puis, je pensais que tu serais fier si je t’en montrais un.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jasper K. Nakajima
Lycéen
avatar

Fonction :
  • Admin
Récits : 450

Âge RPG : 16 ans

MessageSujet: Re: Retenue entre frère et soeur   Mer 15 Mai - 19:59

Laura – Mais non, y’a rien ! J’te jure, y’a rien ! Je voulais juste explorer le Pensionnat de nuit et trouver des passages secrets. Tu vois ? Comme dans les livres. J’me suis dit que ça aurait pu être chouette d’en trouver un, comme toi, à la rentrée. Puis, je pensais que tu serais fier si je t’en montrais un.

Il poussa un énorme soupir et leva les yeux au ciel. Il avait le coeur qui battait la chamade tant l'énervement montait, enflait, prenait toute la place ! Jasper s'énervait difficilement d'ordinaire. Sauf lorsque cela concernait Laura. Pas touche à la petite soeur ! Il supporterait tout, il accepterait n'importe quoi, du moment qu'il ne lui arrive rien à elle. Sur-protecteur, lui ? Non. Oui. Peut-être. Mais comment lui reprocher ? Jasper détestait ses parents et leurs manières de bourgeois. Il détestait Paris. Il détestait ses oncles, ses tantes, leurs idées à la noix sur la noblesse et la haute société. Il détestait son père qui voudrait que son fils aîné fasse une carrière d'officier comme lui. Il détestait sa mère qui voudrait qu'il utilise son pouvoir pour intégrer certaines organisation et s'y imposer. Il détestait cette vie toute tracée, ce destin qui se dressait devant lui.

Mais Laura... Laura, sa petite soeur. Le seul membre de sa famille qu'il aimait. La seule qui le suivait sans sourciller dans ses bêtises. Comment lui reprocher de vouloir veiller sur elle, l'aider, la protéger ? Alors que c'était parce qu'elle était là qu'il n'avait fugué de la maison. Il préférait avoir une jambe cassé qu'une égratignure au doigt de Laura. Pourquoi l'entraînait-il dans ses bêtises ? Parce qu'il voulait lui passer son indépendance d'esprit. parce qu'il voulait qu'elle garde sa liberté. Elle était bien plus réceptive que lui à ce que leur disait leurs parents, elle acceptait bien plus facilement la vie qui s'imposait à elle. Cette vie qui risquait de les séparer à jamais, tous les deux. Dès qu'ils seront sortis du Pensionnat.

Il la maintenait bien fermement, l'observant, enregistrant tout. Il s'était quelque perdu dans ses pensées, mais ce n'était pas le moment. Laura. Penser à Laura d'abord et avant tout. Elle ne devait pas savoir ce qui le préoccupait, elle n'avait pas besoin de savoir la haine féroce qu'il entretenait envers ses géniteurs. Il était inutile qu'elle s'inquiète sur l'avenir. Il s'en ferait pour deux si besoin, mais elle, non, elle ne devait pas s'en troubler.

Jasper - Laura, ne te fiche pas de moi ! Tu t'es regardée dans une glace, récemment ?! On dirait un fantôme ! Me mentir ne sert strictement à rien, et tu sais aussi que faire ta bouille d'ange ne fonctionne pas avec moi ! Dis-moi ce qui t'arrive, je t'en supplie. Tout ce que tu fais, en me soutenant qu'il n'y a rien, c'est de me persuader des pires horreurs. Quelqu'un te fait du chantage, c'est ça ? Tu as été menacée ? Parle-moi, tu sais très bien que je peux mettre fin à ce genre de trucs, sans qu'il t'arrive quelque chose ensuite. Mais dis-le moi ! Tu ne comprends pas que je m'inquiète ? S'il te plaît, pendant qu'on est encore dans cette école tous les deux, qu'on peut se parler sans entraves. S'il te plaît. Tu sais très bien que je finirais par le savoir, de toute façon, mais je voudrais que ça vienne de toi.

_________________


Dernière édition par Jasper Karinof le Ven 7 Juin - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laura K. Nakajima
Collégienne
avatar

Fonction :
  • Modo
Récits : 1237

Âge RPG : 14 ans

MessageSujet: Re: Retenue entre frère et soeur   Ven 17 Mai - 20:01

L’excuse de Laura n’avait pas marché, Jasper n’y avait pas cru une seule seconde. Et elle l’avait vu directement… Il avait poussé un énorme soupir et levé les yeux au ciel. Aïe. D’une, il ne le croyait pas, de deux, il s’énervait de plus en plus. Mais elle ne pouvait rien dire ! Si Laura avait le malheur d’avouer à son frère qu’elle envoyait des lettres à un admirateur secret depuis une semaine… Comment allait-il réagir ? L’engueuler ? Ne plus la lâcher d’une semelle ? Ou pire ? Venant de Jasper, elle s’attendait à tout… Il pouvait très bien lui faire payer cette « cachotterie » pour lui faire passer l’envie de recommencer.

Voilà pourquoi Laura avait peur de tout avouer. Et puis, elle voulait continuer à parler à cette personne ! Elle ne l’avait peut-être jamais vue, certes, mais ses lettres, ses mots… Et lui, la connaissait. Et puis, c’était amusant. Bon, d’accord, un peu fatiguant, voire crevant, mais elle s’amusait comme une folle. D’un autre côté… Peut-être Jasper serait-il heureux pour elle ? Peut-être avait-elle peur à tort, et qu’il n’était pas si protecteur que cela ? Au pire, elle pouvait toujours lui dire qu’elle l’avait déjà vu une fois et qu’elle était toujours en vie. Pourquoi pas ? Ou lui faire sa bouille d’ange, ça marchait, parfois. Mais si, cette fois, il valait mieux qu’elle évite ? Jasper n’avait pas l’air de vouloir se laisser avoir, aujourd’hui. Il semblait vraiment inquiet et… furieux, en même temps. Depuis combien de temps l’observait-il, au juste ? L’avait-il déjà suivie beaucoup plus longtemps que dans les couloirs, savait-il qu’elle envoyait des lettres ? Elle n’avait pas une tête si crevée que cela… Laura avait juste de petits cernes de rien du tout.

Mais, à présent, Jasper la détaillait. Il la maintenait, de sorte qu’elle ne puisse même pas s’échapper ni l’esquiver. Il la tenait fermement et la regardait de plus en plus attentivement, comme s’il cherchait un détail qui pourrait la trahir, qui parlerait de lui-même avant que Laura n’ait le temps de dire quoi que ce soit ou qu’elle ne puisse se défiler une autre fois.

Jasper – Laura, ne te fiche pas de moi ! Tu t'es regardée dans une glace, récemment ?! On dirait un fantôme ! Me mentir ne sert strictement à rien, et tu sais aussi que faire ta bouille d'ange ne fonctionne pas avec moi ! Dis-moi ce qui t'arrive, je t'en supplie. Tout ce que tu fais, en me soutenant qu'il n'y a rien, c'est de me persuader des pires horreurs. Quelqu'un te fait du chantage, c'est ça ? Tu as été menacée ? Parle-moi, tu sais très bien que je peux mettre fin à ce genre de trucs, sans qu'il t'arrive quelque chose ensuite. Mais dis-le moi ! Tu ne comprends pas que je m'inquiète ? S'il te plaît, pendant qu'on est encore dans cette école tous les deux, qu'on peut se parler sans entraves. S'il te plaît. Tu sais très bien que je finirais par le savoir, de toute façon, mais je voudrais que ça vienne de toi.

Là, il touchait un point sensible… Comment Laura pouvait-elle le lui cacher ? Il avait raison… Elle ne garderait pas le secret très longtemps et il l’engueulerait encore plus fort si jamais il apprenait ça autrement. Mais, d’un côté… C’était SA vie ! Si elle voulait foncer tête baissée dans un piège, hein ? Si elle avait envie de louper des cours, de faire les pires conneries de sa vie ? Il n’allait pas l’en empêcher à chaque fois, non plus ! Et puis, ici… Ce n’était pas grand-chose, sinon des lettres. Elle n’était pas obligée de dire toute la vérité, en plus. Elle pouvait toujours n’en dire qu’une partie. Sortant sa moue « vaincue », se résignant à moitié sans que cela ne soit trop visible, Laura répondit à son frère, d’une petite voix :

Laura – D’accord… Je… Si je sors si tard, c’est pour poster des lettres. Mais, t’énerve pas ! C’est un garçon, je l’ai vu quelques fois et on parle par lettres. Il est gentil, et tout. Mais je voulais pas que tu penses que je t’oublie, alors je te l’ai caché. Voilà, c’est tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jasper K. Nakajima
Lycéen
avatar

Fonction :
  • Admin
Récits : 450

Âge RPG : 16 ans

MessageSujet: Re: Retenue entre frère et soeur   Dim 19 Mai - 15:35

Laura eut comme l'air troublée un instant par son dernier argument. Il la tenait toujours, attendant qu'elle se décide à parler, à se confier ainsi, à dire ce qui la rongeait. Il s'inquiétait peut-être pour rien mais c'était plus fort que lui. 'était Laura, enfin ! Elle était si fragile, si influençable ! D'accord, elle était encore très jeune, mais ce n'était qu'une raison de plus pour la protéger, la surveiller, guider ses pas. Il voulait qu'elle gagne son indépendance, mais sans la laisser prendre pour autant une voie peu recommandable, ou la laisser filer dans des trucs pas très nets. Du genre alcool, drogue, réunions hippies, école buissonnière... Voir pire, il préférait ne pas songer au reste. Il se mordilla les lèvres, attendant qu'elle daigne ouvrir la bouche pour s'expliquer. Elle lui présenta une petite moue, comme si elle se résignait. Ce qui ne fit que le rendre un peu plus méfiant. lorsqu'elle faisait ça, c'était pour éviter de se faire crier dessus par leurs parents, du genre "Je suis innocente, je veux un avocat !".

Laura – D’accord… Je… Si je sors si tard, c’est pour poster des lettres. Mais, t’énerve pas ! C’est un garçon, je l’ai vu quelques fois et on parle par lettres. Il est gentil, et tout. Mais je voulais pas que tu penses que je t’oublie, alors je te l’ai caché. Voilà, c’est tout.

...

Elle se fichait de lui, là ?

Il ne put s'empêcher de secouer la tête d'un air affligé. D'ordinaire, elle se défendait bien mieux que ça ! Sa soeur était loin d'être bête, et savait parfaitement qu'il valait mieux avoir toutes les cartes en main lorsqu'on sortait un mensonge de ce genre. Autrement dit, maîtriser tous les détails de la situation pour être sûr de ne pas dire de conneries. Et là... Non mais, elle devait bien se douter qu'il avait pris la peine de se renseigner un minimum, non ? Il avait cherché des heures le jour en plus des nombreuses fois où il l'avait suivie la nuit ! Et ce qu'il avait déniché ne correspondait pas entièrement à ce que Laura venait de lui avouer.

Jasper - Je savais déjà que tu envoyais des lettres, Laura, mais je voulais avoir la confirmation que tu n'avais jamais vu la personne à qui tu les envoie. N'essaye pas de me mentir... Surtout que tu mens mal.

Il entendit du bruit dans le couloir, et soupira. Relâchant Laura, il s'écarta, et rangea la salle, comme si de rien n'était. Le surveillant revint, l'air déjà plus satisfait, un gobelet fumant à la main. Jasper, lui, était très déçu. Sa soeur ne lui faisait donc pas confiance puisqu'elle lui mentait.

Mais ce qui le décevait au plus haut point, c'était que cette tactique, dire une partie de la vérité en mentant sur le plus important, était la préférée des bourgeois et des aristos à leur époque. Mielleux par-dessus, acides par-dessous. Il trouvait ça répugnant ! Pour lui, seule la franchise comptait, quitte à être parfois blessant. Mais sa petite soeur semblait avoir parfaitement intégré l'éducation de leurs parents.

Il rangeait sans le moindre enthousiaste, et sans le moindre regard pour Laura. Il était blessé, mais faisait tout pour ne pas lui montrer. Ce n'était pas de sa faute, après tout. Elle n'y était pour rien si elle avait été élevée ainsi, si elle ne voulait pas se fâcher avec leur famille. Ce n'était pas sa faute si elle voulait une vie tranquille, si elle acceptait tout ce qui l'attendait. Elle risquait de faire une bonne Aristocrate. Souriante devant les autres, mais gardant soigneusement ses secrets et sachant les dissimuler.

Alors qu'il balayait le fond de la salle, une larme, une seule et unique larme coula le long de sa joue. Il se hâta de l'essuyer, d'un geste rageur, puis soupira. Il n'était pas en droit de détourner Laura de cette voie, après tout. C'était sa vie, pas la sienne. Si elle voulait suivre la voie que leurs parents avaient tracés pour elle, libre à elle de s'y engager les yeux fermés. Si elle voulait apprendre à mentir, c'était son choix. Si elle ne lui faisait plus confiance... Il serra les dents et jeta violemment le chiffon dans un seau.

_________________


Dernière édition par Jasper Karinof le Ven 7 Juin - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laura K. Nakajima
Collégienne
avatar

Fonction :
  • Modo
Récits : 1237

Âge RPG : 14 ans

MessageSujet: Re: Retenue entre frère et soeur   Lun 20 Mai - 0:50

Laura n’aurait pas dû… Jamais elle n’aurait pensé que Jasper puisse avoir cette réaction. Elle s’attendait à ce qu’il la cuisine, qu’il essaie de découvrir l’identité du garçon en question, mais… Il ne la crut même pas. Il avait de suite vu qu’elle avait menti, et ce bien malgré elle. Il secoua la tête, comme si cette réponse ne lui convenait définitivement pas, comme si ce que venait de lui répondre sa sœur était pire qu’un mensonge. Mais… Elle n’avait dit que la vérité. Leurs parents faisaient la même chose, assez souvent. Ne mentir qu’à moitié, ce n’était donc pas bien ? Il valait mieux mentir entièrement, ou pas du tout ? Elle était totalement perdue, pour le coup ! Mais Jasper lui répondait, peut-être allait-elle avoir une réponse :

Jasper – Je savais déjà que tu envoyais des lettres, Laura, mais je voulais avoir la confirmation que tu n'avais jamais vu la personne à qui tu les envoie. N'essaye pas de me mentir… Surtout que tu mens mal.

Ou pas… Laura avait mal calculé son coup. Son frère était bien plus au courant que ce qu’elle ne pensait, jamais elle n’aurait cru qu’il ait pu l’observer et la suivre depuis longtemps. Il était donc au courant de toute l’histoire et cette question n’avait été là que pour la tester ? Mais c’était… Mais… Laura baissa la tête, n’osant plus regarder son frère dans les yeux, s’avouant vaincue. Comme à chaque fois, en fait. Elle voulait lui répondre, s’excuser, mais un bruit se fit entendre dans le couloir et Jasper la relâcha en soupirant. Il s’éloigna d’elle pour ranger alors que le surveillant revenait, un gobelet fumant à la main. Elle-même s’attelait à la tâche mais… Le cœur n’y était pas. Elle avait déçu son frère, et elle le savait. Ou alors, ce n’était que son imagination et elle se trompait ?

Pour le vérifier, Laura jeta un regard à Jasper. Mais il rangeait et nettoyait la salle, évitant son propre regard délibérément. Il lui en voulait… Elle en était sûre. Et cette certitude se fit d’autant plus forte lorsqu’elle entendit son frère jeter un chiffon violemment dans le seau qu’il utilisait. S’en voulant comme pas possible, se mordant les lèvres pour éviter de pleurer devant le surveillant, Laura nettoyait le sol avec un balai sans grande conviction. Elle avait déçu son frère… C’était la seule et unique pensée qui traversait son esprit. Elle lui avait menti, et il l’avait remarqué. Il ne voulait même plus la regarder. Et si elle avait perdu son frère ? Pour toujours ? Les larmes coulèrent sur ses joues tandis qu’elle essayait de se calmer, de respirer profondément pour ne pas attirer le surveillant vers elle. Mais c’était trop tard… Il l’avait entendue et se rapprochait d’elle.

Surveillant – Eh bien, alors ? Que se passe-t-il ?

Evitant de regarder Jasper ou même de quitter son balai des yeux, Laura chercha quelque chose à répondre. Mais… Pouvait-elle mentir ? Après la discussion qu’elle venait d’avoir avec son frère ? Seulement, elle n’allait pas dire la vérité, pas pour ça. D’un autre côté… Si elle trouvait l’excuse qui pousserait le surveillant à quitter la salle assez longtemps pour lui permettre de parler à son frère… Oui. C’était la seule solution. Elle devait tenter le coup. Faisant sa bouille d’ange, bien que ses yeux humides étaient amplement suffisants, Laura répondit d’une petite voix :

Laura – J’y arrive pas. Le balai marche pas, et l’eau est sale. Ca marche pas et on va se faire gronder par ma faute…

Le surveillant lui lança un regard étonné, ayant sans doute cru qu’il s’agissait de quelque chose de plus grave. Mais… Devant une petite fille en détresse, comment pouvait-il résister ? Elle voulait simplement qu’il parte. C’était sa dernière chance… Après quelques secondes et quelques regards, il lui répondit :

Surveillant – Voyons, faut pas pleurer pour ça ! Je vais t’en chercher de nouveaux, donne-moi ton seau. De toute façon, vous êtes calmes, je peux bien vous laisser seuls ici, ça va me prendre un peu de temps. Pas de bêtise.

Laura – Oh ? Merci ! Merci monsieur !

Il la gratifia d’un regard et prit le seau que Laura lui tendait. Une fois tout ce qu’il lui fallait en main, il sortit et ferma la porte derrière lui, les laissant à nouveau seuls. A présent, c’était à elle de rattraper sa gaffe… Se levant, s’essuyant les yeux pour ne pas que Jasper aille croire qu’elle essayait de l’avoir lui aussi, Laura s’approcha timidement de son frère et l’appela, d’une voix encore plus basse et plus honteuse que d’habitude :

Laura – Jaz’ ?

Laura savait qu’elle aurait dû laisser quelques instants de plus à Jasper pour répondre, qu’elle n’aurait pas dû reprendre directement, mais le poids de la culpabilité la poussait à parler. Elle ne voulait pas perdre son frère. Pas lui… Surtout pas lui. Se jetant littéralement dans ses bras, lui serrant la taille et pleurant comme une enfant, Laura reprit :

Laura – Jasper, je suis désolée ! Je voulais pas te mentir, mais j’avais peur de ce que tu allais dire ! Je veux pas te perdre… Tu es mon grand frère et je t’aime. Je veux pas te perdre, pas pour ça… Je te jure que tu peux me poser d’autres questions, je te répondrai ! C’est juré…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jasper K. Nakajima
Lycéen
avatar

Fonction :
  • Admin
Récits : 450

Âge RPG : 16 ans

MessageSujet: Re: Retenue entre frère et soeur   Lun 3 Juin - 17:25

Laura s'était elle aussi attelée à la tâche, sous le regard du surveillant, sans le moindre enthousiasme non plus. Jasper réfléchissait, sans lever la tête. Cette fois, il en avait plus qu'assez. leurs parents avaient bourrés le crâne de sa soeur avec leurs préceptes et leurs pratiques à la con ! A cause d'eux, elle ne se rendait même pas compte que mentir était mal... A son âge, enfin, c'était consternant. Ils l'avaient manipulés, profitant qu'elle soit plus fragile que lui.

Et il avait laissé faire.

Cette pensée, plus que tout autre, le fit bouillir. Famille maudite. famille de merde. et c'était la sienne. Était-il bon pour l'enfer s'il pensait ça de ses parents ? Il eut un sourire morose. L'Enfer, le Paradis, que de très vagues considération pour lui. Il se souciait plus de profiter de la vie telle qu'elle venait, en profiter un maximum, sans se soucier de la mort. il était jeune, avait tant d'années devant lui, alors hors de question de se morfondre. Grâce à son élément, il trouvera facilement du travail dans certaines structures. Il grandira, vieillira, développera ses capacités. Pendant que sa soeur continuera son éducation Aristocrate...

Il soupira profondément, puis un bruit derrière lui l'alerta. Laura pleurait... Il en eut les larmes aux yeux à son tour et détourna la tête. Avait-elle compris que mentir était odieux, surtout sur ce genre de sujet ? Alors qu'il s'inquiétait comme un malade pour elle ? alors qu'il ne voulait qu'une chose, qu'elle soit libre et heureuse. Même... Si elle devait s'éloigner de lui...

Surveillant – Eh bien, alors ? Que se passe-t-il ?

Laura – J’y arrive pas. Le balai marche pas, et l’eau est sale. Ça marche pas et on va se faire gronder par ma faute…

Surveillant – Voyons, faut pas pleurer pour ça ! Je vais t’en chercher de nouveaux, donne-moi ton seau. De toute façon, vous êtes calmes, je peux bien vous laisser seuls ici, ça va me prendre un peu de temps. Pas de bêtise.

Laura – Oh ? Merci ! Merci monsieur !

Qu'est-ce qu'elle faisait, là ? A quoi bon faire partir le surveillant, surtout pour ça ? il était perplexe, pour le coup. Elle murmura tout à coup son surnom, penaude. Il eut un pincement au coeur, dépité, prêt à lui dire que c'était bon, on oubliait tout, lorsqu'elle se jeta littéralement dans ses bras, lui enserrant la taille. Oh ! Il ne s'attendait pas à un retour de conscience aussi rapide en tout cas. Il referma les bras sur elle, touché. Elle pleurait sur son pull, perdue.

Laura – Jasper, je suis désolée ! Je voulais pas te mentir, mais j’avais peur de ce que tu allais dire ! Je veux pas te perdre… Tu es mon grand frère et je t’aime. Je veux pas te perdre, pas pour ça… Je te jure que tu peux me poser d’autres questions, je te répondrai ! C’est juré…

Il la serra de toutes ses forces dans ses bras, infiniment soulagé. Laura, sa petite Laura... Elle n'était donc pas si embrigadée dans les magouilles de leurs parents au point qu'il avait cru. Il aurait pu en pleurer lui aussi tellement il était content de voir que, non, elle n'était pas Miss bourgeoise parfaite que désirait leur famille. Pas encore. Mais il rejeta cette pensée pour le moment, profitant pleinement d'avoir retrouvé sa soeur. Il ne pouvait pas se permettre de la perdre. Pas elle. Pas Laura.

Jasper - Est-ce que j'arriverais un jour à cesser de m'en faire pour toi... Ce n'est pas sûr, je te le dis honnêtement.

Il lui essuya ses larmes avec un sourire tremblotant, puis la serra à nouveau contre lui. Le surveillant risquait de revenir d'une minute à l'autre mais il ne s'en souciait guère.

Jasper - Concernant ces lettres... Laura, que tu ais un correspondant ne me gêne pas, à partir du moment où tu le connais - que je le connaisse, ajouta-t-il plus bas entre ses dents - et où on est sûrs que ça ne va pas t'attirer des ennuis ! Tu es jeune, il peut t'arriver n'importe quoi !

Il prit conscience à cet instant qu'il parlait comme un vieux, ou comme un gâteux radotant des conseils de prudence à ses petits-enfants. Oups. mais en même temps, c'était plus fort que lui. si quelqu'un touchait à sa petite soeur, il lui cassait la gueule.

_________________


Dernière édition par Jasper Karinof le Ven 7 Juin - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laura K. Nakajima
Collégienne
avatar

Fonction :
  • Modo
Récits : 1237

Âge RPG : 14 ans

MessageSujet: Re: Retenue entre frère et soeur   Mar 4 Juin - 15:05

Jasper – Est-ce que j'arriverais un jour à cesser de m'en faire pour toi... Ce n'est pas sûr, je te le dis honnêtement.

Il ne lui en voulait pas. Jasper n’était plus fâché contre elle, son mensonge était oublié, bien loin. A présent, Laura était dans ses bras et il la serrait… vraiment fort. Un peu trop fort à son goût, même, un peu comme les parents « normaux » d’après ce que ses copines de classe lui avaient dit. Elles n’aimaient pas quand leur maman faisait ça, vraiment pas. Bah… Pourquoi ? C’était agréable et réconfortant, de la douceur et de la complicité. La première fois que Laura avait entendu ses amies dire que leurs mamans agissaient comme Jasper agissait avec elle, ça l’avait choquée. Elles trouvaient ce geste humiliant de la part de leur mère, mais… Avec Jasper, elles avaient trouvé ça mignon. De toute façon, peu importe ! Laura aimait son grand-frère et les autres savaient qu’il ne fallait pas l’ennuyer, sous peine de se faire taper dessus par son « frère surprotecteur » comme ils disaient. Ils n’avaient pas tort…

Jasper lui fit alors lever la tête pour sécher ses larmes avec un sourire bizarre, comme si sa bouche tremblait. C’est possible ? Elle l’avait fait… pleurer ? Mais… Mais non ! C’était elle qui cherchait à se faire pardonner, pas lui ! Cependant, il n’avait pas l’air furieux et la serra même dans ses bras, à nouveau.

Jasper – Concernant ces lettres... Laura, que tu ais un correspondant ne me gêne pas, à partir du moment où tu le connais - que je le connaisse – et où on est sûrs que ça ne va pas t'attirer des ennuis ! Tu es jeune, il peut t'arriver n'importe quoi !

Ah… Heum. Bon. De un, il était vraiment protecteur et dire qu’elle n’avait jamais vu son correspondant – encore que, ça, il le savait – mais, qu’en plus, elle répondait à sa demande lorsqu’il l’avait croisée… Ce que Jasper venait de dire rendait la chose un peu plus compliquée. « Délicate », comme disent ses parents lorsqu’ils veulent qu’elle aille dans sa chambre pour parler de leurs trucs de grands. De deux, Laura ne pouvait pas mentir, encore moins tout garder pour elle. Pas après ça. Comprenez, enfin, à treize ans, lorsqu’on se fait engueuler par son grand-frère et qu’on a failli le perdre, on a envie de tout avouer ! Répondant à Jasper, d’une voix qui donnait l’impression qu’elle avouait un crime :

Laura – Heu… Justement, pour ça… Quand tu me suivais, j’allais heu… Enfin…

Petite pause. Allez, autant se jeter à l’eau, maintenant !

Laura – J’allais le voir dehors. Je voulais pas que tu me surprennes, alors j’ai dit qu’on pouvait se voir à l’écart, pas dans le Pensionnat. Mais cette fille m’est tombée dessus, puis la directrice et j’ai juste… Enfin, voilà.

Impossible de mentir. Mais c'était pas si grave, après tout. Ce n'était qu'un garçon, elle avait plus ou moins prévenu des gens. Enfin, plutôt moins que plus, mais tout avouer d'un coup, fallait pas trop lui en demander. Surtout qu'elle ignorait ce qu'il savait, s'il était au courant d'autre chose, s'il la surveillait vraiment ou s'il avait tout deviné seulement en la trouvant endormie à la bibliothèque, un jour. Mais Laura avait eu ses raisons, pour ne prévenir personne. Généralement, si une fille annonce à une autre qu'elle va voir un garçon, surtout à leur âge, c'était foutu ! Mort ! Muerto ! Elle avait voulu le voir seule à seul, ce n'était pas un crime. N'est-ce pas ? Le seul crime, à proprement parler, était qu'elle avait un peu menti à son frère. Un peu… beaucoup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Retenue entre frère et soeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conféssion entre frère et soeur [PV Chloé]
» Retrouvaille entre frère et soeur feat Rebekah
» Soirée entre frère et soeur (Virgile)
» #2302 Soirée entre frère et soeur avec Sammy
» [Terminé] Belle soirée entre frère et soeur [Calypso]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de la Ste Famille :: Pensionnat de la Sainte Famille :: Pensionnat :: Parc :: Terrains sportifs-
Sauter vers: