1931. Les tensions en Europe s'aggravent. Le fascisme est de plus en plus présent..
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petit accident sur les chaussures de la directrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laura K. Nakajima
Collégienne
avatar

Fonction :
  • Modo
Récits : 1257

Âge RPG : 14 ans

MessageSujet: Petit accident sur les chaussures de la directrice   Ven 26 Avr - 10:14

Laura venait de vomir sur les chaussures de la directrice et celle-ci, mise à part un recul, n’avait montré aucun signe d’énervement. Bah ? Les adultes étaient plus solides cette année. Tant mieux, elle pourrait faire plus de bêtises dans ce style pour s’en tirer ou sauver Jasper si jamais il faisait d’autres bêtises ! Ce qui arriverait, elle n’était pas idiote à ce point-là, ils n’étaient que le premier jour de l’année – et encore, pas officiellement. Donc, cette année promettait et Laura pourrait s’amuser autant que l’année passée. Parfait ! Et en plus, avec son grand frère qui avait plein d’idées tordues… Que demander de mieux ? Mais revenons à nos moutons, Laura ne devait pas montrer une mine impatiente, mais une mine malade. La directrice la prit par les épaules après s’être dégagée et lui dit :

La Directrice – Bon, ce n'est pas grave, petite, je t'emmène à l'infirmerie.

A l’infirmerie… Oui, pile ce que Laura avait craint sur le moment, en improvisant cette diversion. Bah, ce n’est pas grave, elle allait vite en sortir vu qu’elle n’avait rien. Cependant, elle devait continuer à faire croire qu’elle se sentait mal pour écarter la directrice de l’étage supérieur, mieux valait prévenir que guérir si jamais Jasper y était encore. Il avait intérêt à avoir déguerpi, qu’elle n’ait pas fait cela pour rien ! Si jamais il était resté, et qu’il se faisait prendre pour cela, Laura lui en voudrait au moins… au moins… Deux jours entiers ! Si si, elle savait qu’elle pouvait y arriver. Il lui suffirait de l’éviter, comme lorsqu’elle faisait une bêtise et qu’elle ne voulait pas le lui dire. C’était tout à fait possible, elle savait bouder autant qu’il le fallait s’il ne trichait pas. Bon, d’accord, il tricherait mais… Il s’était enfui, non ? Il fallait qu’elle le retrouve.

Maintenue par la directrice, Laura fut conduite jusqu’à l’infirmerie et installée sur un lit. La directrice la quitta quelques minutes, sans doute pour se laver – la petite ne put s’empêcher de sourire de sa bêtise – pendant que quelqu’un vint s’occuper d’elle. Des médicaments de l’eau bizarre… Beurk. Ce qu’il ne faut pas faire pour sauver un membre de sa famille, franchement. Jasper lui devait une fière chandelle, là ! Et il avait, au moins, intérêt à venir la retrouver à l’infirmerie s’il ne voulait pas se faire bouder par sa « petite sœur chérie » pendant quelques temps. Si si, elle tiendrait, elle le savait ! Mais voilà que la directrice revenait, débarrassée du cadeau plus ou moins involontaire que Laura lui avait fait. Mais, encore une fois, elle n’avait pas l’air énervée… Elle lui souriait même.

La Directrice – Comment te sens-tu ? Tu vas rester un peu ici, ça va sûrement passer.

Etant sûrement un peu moins pâle, Laura rendit son sourire à la directrice et répondit, de sa petite voix « sonnée » :

Laura – Ca va un peu mieux. Désolée, Madame la Directrice, je voulais pas, j’vous jure… C’est le chauffeur, il conduisait n’importe comment et ça m’a rendue malade, sûrement.

Mensonge, mais ce n’était rien. Après tout, Laura n’aimait pas trop leur chauffeur, et puis… Il ne l’avait même pas défendue face à Jasper ! Alors, pourquoi prendrait-elle la défense du chauffeur ? Il n’était pas là pour confirmer ou non sa version et c’était tout à fait plausible : le mal des transports, cela arrive à tout le monde. Seulement… Laura devait retrouver Jasper, elle ignorait où il était et il risquait peut-être de s’inquiéter s’il ne la retrouvait pas. Quoi que… Une fillette de treize ans qui vomissait sur les chaussures de la directrice, en plein milieu du couloir… Tout le monde était déjà au courant, non ? Il viendrait dans très peu de temps, à tous les coups. Mais mieux valait prévenir que guérir. Aussi, Laura demanda-t-elle :

Laura – Où est mon grand frère, Jasper ? Il va s’inquiéter s’il ne me retrouve pas…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Petit accident sur les chaussures de la directrice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petit recit de moresnet
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de la Ste Famille :: Pensionnat de la Sainte Famille :: Pensionnat :: Rez-de-chaussée et Etages :: Premier étage :: Infirmerie-
Sauter vers: