1931. Les tensions en Europe s'aggravent. Le fascisme est de plus en plus présent..
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 détente après l'effort !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: détente après l'effort !    Mar 29 Oct - 15:25

Après avoir parlée, Jasper Karinof se mit en colère :

- Non mais et puis quoi ?! Monsieur de Sora, Laura est venue HIER pour une coupure, et même, vu toutes les fois où elle vient, vous le sauriez si elle se faisait frapper ! De toute façon, madame, vous n'avez aucune autorité pour la forcer à se faire ausculter !

Sarah vit Laura qui lui jetait un regard noir, elle s'approcha de son frère qui se dernier lui fit un petit sourire et reporta son regard sur Sarah :

- Pourquoi Laura ne se fait pas battre ? Car notre père méprise les femmes et ne les regarde même pas, même sa propre fille. Et si elle s'était fait battre, je l'aurais traînée ici de force, alors hein... Dans mon cas, aucune importance, ce n'est pas comme si je n'avais pas l'habitude.

Il s'arrêta, Laura cette fois-ci jeta un regard noir sur son frère, celui-ci marmonna puis reprit :

- Enfin bref, toute l'école n'a pas besoin d'être encore au courant...

Adrien répondit :

- Non, bien sûr... Mais il va tout de même falloir prendre des mesures, mon jeune monsieur. En attendant, j'aimerais que tout le monde se calme ! C'est une infirmerie, ici, pas un champs de foire. Rallongez-vous, M. Karinof. Et vous, gamine, asseyez-vous quelque part au lieu de rester plantée là. Je savais déjà que vous n'étiez pas battue.

Laura lui fit un immense sourire et s'assit à coter de son frère sans oublier de lancer un regard éloquent à Sarah et lui tira la langue, à ce moment-là, Adrien rigola, acheva de soigner Jasper et dit :

- Restez tranquille pour le moment, la pommade doit rentrer, et il vaut mieux ne pas bouger. Mademoiselle, vous pouvez rester, mais pas de bêtises. Vous venez, Sarah ?

Il lui tendit galamment le bras et l'emmena boire un café, laissant le duo en tête-à-tête. Sarah le suivit, elle était souriante, ça lui avait fait bizarre de voir Adrien rire tout à coup.

Ils déambulèrent dans les couloirs, Sarah repensa à ce qu’avaient dit les deux Karinof, comment leur père ne pouvait ne pas s’intéresser à sa fille ! C’est horrible quand même. Les femmes avaient le droit d’avoir une place dans la société !

Elle secoua la tête puis regarda Adrien :

-  Adrien, vous en pensez quoi la place de la femme dans la société ?

Elle resecoua la tête :

-  Non, oubliez ce que je viens de dire, mais pauvre gamine quand même, avoir une famille c’est le plus important et surtout quand on a une famille qui sache nous écouter !

Ils continuèrent à déambuler et Sarah vit qu’ils se dirigèrent vers la salle des professeurs, elle eut une idée, l’arrêta et lui dit :

- Adrien, ça vous intéresse de venir dans mes appartements ? On y sera plus tranquille.

Elle lui fit un sourire malicieux et le dirigea vers ses appartements. Arrivés dans les appartements de Sarah, elle le fit entrer, lui désigna un siège et lui fit signe qu’il pouvait s’asseoir. Pendant ce temps-là, Sarah se détacha les cheveux, alla dans la pièce à coter cherchée des verres, pris une brique de lait et retourna dans la pièce où était Adrien. Elle servit les verres, s’installa en face d’Adrien puis parla :

- Et voilà, on est plus tranquille ici que dans la salle des professeurs où il y aurait eu du bruit !

Sarah lui fit un clin d’œil puis fit un « oh »

- J’ai oublié les petits gâteaux !

Elle se releva, alla chercher une boite de petits gâteaux, spécialité de Paris puis se rassit.

- Parfois, je suis un peu tête en l’air

Sarah toucha ses cheveux, ils étaient doux et soyeux. Elle regarda Adrien dans les yeux, qu’est-ce qu’il avait de beaux yeux n’empêche ! Elle détourna le regard, elle trouvait qu’il faisait chaud dans cette pièce, elle se leva :

- Désolée, je ne sais pas si vous avez chaud, mais moi j’ai super chaud, je reviens, je vais me changer, ne bougé pas, je n’en ai pas pour longtemps.

Elle sortit, se dirigea vers sa salle de bains, puis prit une jupe rouge qui allait sous le genou, puis un corset blanc pas trop chaud qui faisait ressortir sa belle poitrine, au moins elle aurait déjà un peu moins chaud ! Elle rejoignit Adrien.

- Désolée, mais j'avais chaud !

Elle s'assit de façon provocante, prit son verre et bu une gorgée tout en fixant Adrien.
Revenir en haut Aller en bas
Adrien de Sora
Infirmier
avatar

Fonction :
  • Admin
Récits : 458

Âge RPG : 35 ans

MessageSujet: Re: détente après l'effort !    Ven 1 Nov - 15:37

Ils avaient quittés l'infirmerie, marchant dans les couloirs. Adrien jubilait intérieurement. C'était pas un autre mec qui emmenait l'Anglaise, c'était lui, hé hé ! Il se rendit compte après de la crétinerie excessive de ses pensées. Hum, bon, essayons de se comporter en l'adulte responsable qu'il n'était pas. Et qu'il ne sera sans doute jamais. Même quand son fils vivait, son épouse le trouvait aussi gamin que leur bébé, attendrie toutefois lorsqu'il jouait avec lui. Adrien n'arrivait à être sérieux qu'avec ses patients.

Sarah - Adrien, vous en pensez quoi la place de la femme dans la société ?

Hein ? Heu... Avant qu'il n'ait eu le temps de réfléchir, elle reprit très vite.

Sarah - Non, oubliez ce que je viens de dire, mais pauvre gamine quand même, avoir une famille c’est le plus important et surtout quand on a une famille qui sache nous écouter !

Ça, c'était le cas de le dire... Quand on avait une famille de macaques et de vautours, on n'était pas pressé d'aller la retrouver, et encore moins de s'en soucier. La petite Karinof ne devrait pas trop s'en faire... Son père était un connard, alors qu'elle l'oublie et fasse sa propre vie, en toute liberté ! Comme lui avait fait. Il avait fui la facilité et la vie dorée pour en forger une à son goût, avec les couleurs de son choix. Et même si la mort s'y était invitée, il ne regrettait pas ce qu'il avait pu vivre. Des années plus tôt. Et il en avait assez d'être seul, de ressasser sans cesse les mêmes souvenirs ! Si sa défunte épouse aurait pu lui parler, elle l'aurait traité d'imbécile mélancolique qui ne sait pas avancer. Il avait envie de continuer. De tout recommencer, avec une autre femme. Sérieusement cette fois. Sarah s'arrêta soudain.

Sarah - Adrien, ça vous intéresse de venir dans mes appartements ? On y sera plus tranquille.

Ah là, oui, oui, oui ! Sans hésitation ! Il la suivit avec un sourire un peu idiot, mal à l'aise dans les escaliers avec sa blouse blanche qu'il n'avait pas pensé à retirer. Et en parlant de ça, il espérait que le jeune Karinof allait rester bien sagement à l'infirmerie... L'appartement de l'English était simple et propret. Il ressemblait beaucoup au sien. Un appartement de célibataire, calme et rangé, sans aucune agitation.

Ils s'installèrent, papotant un peu alors qu'elle préparait une collation. Mignonne, ouais... Elle ne ressemblait pas du tout à Anna en tout cas. Sarah avait la peau bien plus claire, des cheveux plus foncés, et des yeux moins expressifs. Il ne pouvait s'empêcher de comparer les deux femmes, même en sachant que c'était assez malsain. Anna était morte. Alors pourquoi faisait-il ça ? Pourquoi vivait-il toujours dans le passé, même face à une femme bien vivante en face de lui ? Elle se leva tout à coup et il craint qu'elle n'ait deviné ses pensées, qu'elle veuille le jeter dehors.

Sarah - Désolée, je ne sais pas si vous avez chaud, mais moi j’ai super chaud, je reviens, je vais me changer, ne bougez pas, je n’en ai pas pour longtemps.

Oh, ouf. Il était peut-être un peu trop paranoïaque. Il n'eut pas à attendre longtemps, et elle revint avec ne tenue plus décontractée et un peu provocante, avant de s'asseoir en un geste sensuel. Ouch. Peu de femmes portaient du rouge, on considérait ça comme vulgaire, mais ça ne lui déplaisait pas. Et il commençait à sentir une légère tension en-dessous la ceinture.

- Ça n'a rien de grave, parvint-il à articuler.

Son subconscient lui hurlait "Pervers !" en boucle alors qu'il regardait sans même se cacher le corsage blanc de la jeune professeur. Elle avait des arguments solides, la petite Anglaise. Quel âge pouvait-elle avoir ? Adrien allait sur ses sur ses 34 ans. Ils devaient avoir facilement dix ans de différence, ou un peu moins. Il eut un geste vers son paquet de cigarettes puis se rétracta. Fumer ici, un sacrilège.

- Dites-moi...

Non. Non, il ne devait pas parler, au risque de tout gâcher. Il se leva puis incita Sarah à faire de même. Puis, sans plus réfléchir, il posa ses lèvres sur les siennes, l'embrassant dans une étreinte qui se fit vite plus passionnée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: détente après l'effort !    Sam 2 Nov - 16:27

Après avoir bu son verre de lait, Adrien lui dit :

- Ça n'a rien de grave

Il avait du mal à parler ! En même temps, ce n'est pas étonnant car, Sarah le vit regarder son corsage blanc, elle sourit.

*au moins, ça fait son effet, il est attiré ! *

Il continua à la regarder, puis sortis son paquet de cigarette, Sarah ne voulait pas qui fume ici, mais il se rétracta et rangea son paquet.

Il recommença à parler :

- Dites-moi...

Mais il ne dit plus rien, Sarah ne dit rien, attendit qu'il se décide à vouloir lui dire le fond de sa pensée. Puis, il se leva lui faisant signe de se lever aussi ce qu'elle fit donc. Sarah ne s'y attendait pas, mais Adrien l'embrassa ce qui devint vite passionnée !

*oh mon dieu, qu'est-ce qu'il embrasse bien ! *

Après leur étreinte, Sarah rougit un peu, elle ne pensait pas que ça irait aussi vite, mais ça ne lui déplue pas du tout, au contraire ! Elle sourit à Adrien, décider à le provoquer et à jouer, elle s'approcha encore plus de lui, toucha ses lèvres avec son index, puis son autre main caressait sa hanche, sa main descendait petit à petit... . Elle l'embrassa avec passion tout en faisant trimballer ses mains un peu partout. Puis fini par dire :

- Oh Adrien ! J'éprouve des sentiments pour vous, vous êtes beau, intelligent et votre histoire me touche beaucoup.

Elle s'arrêta de parler, ne sachant trop quoi dire, mordit ses lèvres en espérant qu'il éprouvait les mêmes sentiments, mais s'il l'a embrassé c'est que normalement oui.

*roh Sarah, tu te poses trop de questions ! *

Elle lui sourit et l'embrassa de nouveau, cette fois-ci, elle y alla franchement et l'embrassa avec tendresse et désirs !


[Hors RP : désolée, mais je ne savais pas trop quoi dire ^^' ]
Revenir en haut Aller en bas
Adrien de Sora
Infirmier
avatar

Fonction :
  • Admin
Récits : 458

Âge RPG : 35 ans

MessageSujet: Re: détente après l'effort !    Sam 9 Nov - 12:04

Aucune baffe ne vint, bien au contraire, l'Anglaise répondit à son baiser. Il gardait les yeux fermés, en profitant pleinement, et envoyant au Diable tout le reste. Peu importe qu'elle soit bien plus jeune que lui, qu'il la connaissait à peine, qu'il ne lui avait jamais parlé très longtemps, qu'il était un Laura doublé d'un alcoolique, qu'il n'avait pas été civil, peu importe tout cela. Au Diable les principes de bonne éducation et les manières. Il n'éprouvait pas le même frisson que lorsqu'il embrassait Anna, mais il était tout de même émoustillé. Elle était aussi la première femme, depuis sa défunte épouse, qu'il embrassait à jeun et en plein jour, sans tristesse, solitude ou alcool. Ils finirent par se détacher l'un de l'autre, et la Britannique était bien rouge. Elle sourit néanmoins puis fit jouer ses mains avant de l'embrasser à nouveau. Le Paradis existaiiiiiit.

- Oh Adrien ! J'éprouve des sentiments pour vous, vous êtes beau, intelligent et votre histoire me touche beaucoup.

Ha ha, elle avait dit qu'il était beau ! Il avait vraiment des réactions d'adolescent, aujourd'hui, il ferait mieux de faire attention. Bientôt, il allait lui sortir le plan drague bien lourd et bien pompeux, comme 'il avait toujours dix-sept ans. Un peu de sérieux ! Il était adulte, majeur et vacciné. Et il devait se conduire comme tel.

Belles résolutions qui furent oubliées en un instant lorsqu'elle l'embrassa à nouveau. Elle avait les lèvres très douces, cette femme... Bella, agréable et avenante, tout ce qu'il appréciait. Adrien n'était pas macho, mais il avouait être plus rassuré de savoir son épouse bien tranquille et en sécurité à la maison, avec les enfants. Une bonne mère se devait d'être présente pour eux, les élever avec soin et amour. C'était au mari de rapporter de l'argent et de veiller au confort de sa famille. Une femme célibataire qui travaille, d'accord, mais une femme mariée, non, c'était inconcevable pour lui. Il sourit à Sarah et lui fit un baisemain, très galamment.

- J'ai manqué à toutes les bonnes manières en ne vous faisant pas une coure effrénée avant de vous embrasser, et j'espère que vous me le pardonnerez. J'aurais aimé rester, mais pour tout avouer, je ne suis pas tranquille, j'ai peur que le jeune Karinof n'essaye de me filer entre les doigts... Cependant, un dîner en ville vous tenterait-il ce soir ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: détente après l'effort !    Sam 9 Nov - 17:23

Adrien finit par sourire à Sarah, lui faisant un baisemain puis dit :

- J'ai manqué à toutes les bonnes manières en ne vous faisant pas une coure effrénée avant de vous embrasser, et j'espère que vous me le pardonnerez. J'aurais aimé rester, mais pour tout avouer, je ne suis pas tranquille, j'ai peur que le jeune Karinof n'essaye de me filer entre les doigts... Cependant, un dîner en ville vous tenterait-il ce soir ?

Sarah lui rendit son sourire, puis lui répondit :

- Vous savez Adrien, on s'en fiche des bonnes manières, vous m'avez embrassée et j'ai pris un grand plaisir, alors les bonnes manières.

Elle fit un geste comme pour dire que ce n'était pas grave. Puis reprit :

- Alors, oui, je vous pardonne.

Elle lui sourit puis continua :

- Oui, avec Jasper Karinof, on ne sait jamais ce qu'il va se passer ! c'est un gamin qui ne fait que des bêtises !

Elle secoua la tête et soupira et rougis sur la dernière proposition d'Adrien : le diner en ville.

- Je vais vous dire que oui, un diner en ville m'intéressera beaucoup Mr De Sora !

En disant son nom de famille, elle lui sourit, l'embrassa une dernière fois, le raccompagna à la porte et finit par dire :

- Je vous attends dans le hall à 20h, soyez élégant !

Elle referma la porte de ses appartements tout en lui faisant un clin d'oeil. Une fois la porte fermée, Sarah à ce moment-là, était heureuse, oui, le mot convenait. Elle avait enfin trouvait quelqu'un, beau, sympathique, tout ce qu'il lui fallait.

Elle prit une douche pour se détendre, puis se rhabilla plus professionnellement et fila dans la salle des professeurs pour travailler un peu.
Revenir en haut Aller en bas
 
détente après l'effort !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Après l'effort, le réconfort (message de soutien au staff).
» Après l'effort, le réconfort !
» Après l'effort le reconfort...ou pas? ( Abdel, Samia et BOhe
» Après l'effort, le reconfort. { PV Alekseï } TERMINÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de la Ste Famille :: Pensionnat de la Sainte Famille :: Pensionnat :: Rez-de-chaussée et Etages :: Deuxième étage :: Appartements du Personnel :: Adrien de Sora-
Sauter vers: