Pensionnat de la Ste Famille

1931. Les tensions en Europe s'aggravent. Le fascisme est de plus en plus présent..
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 C'est la rentrée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jasper K. Nakajima
Lycéen
avatar

Fonction :
  • Admin
Récits : 454

Âge RPG : 16 ans

MessageSujet: C'est la rentrée !   Lun 22 Avr - 21:36

Madame Karinof, en ce beau matin de fin Août, devait se mordre tous ses doigts parfaitement manucurés d'avoir mis au monde ses deux enfants. Laura courait dans les escaliers de l'hôtel particulier en criant "Je n'ai rien faiiiiiiit !" et Jasper courait derrière elle pour la rattraper.

Jasper - Laura ! cria-t-il en tournant au coin du couloir. Viens ici !

Laura - Non !

Leur mère cria à son tour que ce n'était plus l'heure de jouer, qu'ils devaient se préparer pour partir. Sans y prêter la moindre attention, le jeune homme de quinze ans réussit à crocheter sa petite soeur par la taille et tomba avec elle sur l'épais tapis. Il la serra dans ses bras alors qu'elle se débattait, puis fronça les sourcils lorsqu'elle lui présenta sa bouille d'ange. Il s'apprêtait à la sermonner lorsque leur père arriva et les somma de se rendre tout de suite au rez-de-chaussée.

Il l'aida à se relever puis ils descendirent en traînant les pieds. En route pour une nouvelle année au pensionnat des curés, dirigé par une équipe de doux dingues, une folle hystérique comme directrice, et, pire que tout, il avait su que le nouveau sous-directeur était le prof de la terre, un sadique de première qui riait comme une hyène et avait parfois la même odeur. Il en était à ces considérations lorsque leur mère leur rappela d'être sage et de travailler sérieusement. Sage, lui ? Sage ? Il se contenta d'hausser les épaules et rentra dans la voiture avec sa soeur. Leur chauffeur chargea leurs valises dans le coffre, s'installa, et démarra.

Jasper profita du trajet pour engueuler très discrètement sa soeur, qui lui renvoya une moue boudeuse. Il avait su, en espionnant leurs parents, qu'elle avait fait des fugues de plusieurs heures avant son entrée au pensionnat. Il lui rappela pendant plus d'une heure qu'elle ne devait pas jouer à ça, qu'elle aurait pu se blesser, se perdre, ou Dieu sait quoi ! Puis, en soupirant, il la serra dans ses bras et l'embrassa sur le sommet du crâne.

Jasper - T'as plus jamais intérêt à me faire des peurs pareilles ! Je ne veux pas qu'il t'arrive le moindre truc !

Il la relâcha, mais lui lança un regard d'avertissement. Ils arrivèrent assez vite, dans ce magnifique coin paumé qu'il adorait littéralement. Comprenez le caractère ironique de cette phrase. Ils sortirent, sous la chaleur écrasante, et Jasper attrapa sa soeur par le bras avant de la tirer avec entrain en avant. Tout en criant qu'ils allaient encore passer une année merveilleuse et pleine d'émotions ! Il éclata de rire, songeant déjà à toutes les conneries qu'il pourra faire. passant son bras autour des épaules de Laura, il la serra contre lui.

Jasper - J'ai des tonnes d'idées pour cette années ! Déjà, plan numéro un, mettre en place un truc pour l'hystérique et le sadique...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Laura K. Nakajima
Collégienne
avatar

Fonction :
  • Modo
Récits : 1290

Âge RPG : 14 ans

MessageSujet: Re: C'est la rentrée !   Lun 22 Avr - 22:27

Laura – Je n'ai rien faiiiiiiit ! Je n'ai rien faiiiiiiit ! Je n'ai rien faiiiiiiit !

Laura dévalait les escaliers de l’hôtel à toute vitesse, essayant d’échapper à son frère qui venait d’apprendre pour les fugues qu’elle avait faites lors de ses deux premières années au Pensionnat. Mais elle n’avait rien fait ! Et puis, c’était pour s’amuser, pour voir le Monde ! Il ne pouvait pas l’engueuler pour cela, elle n’avait rien fait ! Et elle était toujours vivante, en plus ! Elle n’avait même pas parlé aux inconnus, sauf les gens de son âge. Donc, qu’avait-elle fait de mal ? Non, elle ne voyait vraiment pas. Et Jasper lui courait toujours derrière, essayant de la rattraper pour la sermonner.

Jasper – Laura ! Viens ici !

C’est cela, pour se faire engueuler ? Non, mais, Laura était jeune mais pas stupide non plus ! Elle était beaucoup plus maligne que ce que son frère pensait et elle ne comptait pas se laisser avoir aussi facilement, même s’il l’attirait avec des plans tordus. Non, non, non. Et encore une fois, non !

Laura – Non !

Leur mère leur cria de descendre, qu’ils devaient terminer de se préparer et qu’ils allaient partir. Déconcentrée, ayant sursauté à cause du cri poussé par sa mère, Laura trébucha et fut rattrapée par son frère. Aïe. Elle tomba à terre, incapable d’échapper aux bras de Jasper qui la tenait fermement. Mais ! Elle n’avait rien fait du tout, et puis c’était vieux ! Y’avait périmation – ou peu importe le mot utilisé par les grandes personnes, elle n’arrivait jamais à le retenir – depuis le temps ! Dernière solution : sa bouille d’ange. Personne ne résistait à ses yeux de cocker ! Mais… Cette fois, Jasper ne se laissa pas prendre. Il allait la sermonner, d’après le regard qu’il venait de lui lancer, lorsque leur père la sauva littéralement d’une belle engueulade. Enfin… Pour le moment.

Jasper l’aida à se relever et la tenait toujours. Ils descendirent en trainant des pieds, surtout elle qui savait qu’elle allait se faire engueuler dès que son frère en aurait l’occasion. Aïe… Mais elle n’avait rien fait du tout ! Rien ! Elle était innocente ! Laura voulait un avocat, comme les grandes personnes lorsqu’elles étaient accusées pour rien. Oh, mais oui, elle pouvait utiliser le chauffeur ! Mais, il fallait qu’elle mette ses plans en pause pour le moment, histoire de se concentrer sur ce que disait sa mère : formules d’au revoir, conseils pour l’année dignes d’une mère, etc. Bref, les choses habituelles, quoi. Le chauffeur – qu’elle appelait Pierrot à cause de son crâne chauve – chargea leurs valises dans la voiture. Poussant un soupir à l’idée du loooong trajet qui l’attendait, Laura grimpa dans la voiture après son frère.

Et ce qui devait arriver arriva : Laura eut droit à un sermon durant le trajet, mais trop discret pour qu’elle puisse demander de l’aide au chauffeur. Le fourbe, il avait tout prévu, cette fois ! Mais ce n’était qu’une petite fugue de rien du tout, pour sortir, se changer les idées, à plusieurs reprises. Et puis, Laura n’était jamais allée très loin, allant souvent chez les mêmes personnes pour manger en cachette de gâteaux ou autres. Mais, mieux valait ne pas dire cela à Jasper, elle se contenta donc d’attendre que le sermon passe en envoyant des mines boudeuses à l’encontre de ce dernier. Après une longue engueulade, qui lui sembla durer une éternité, son grand frère la serra dans ses bras et l’embrassa sur le sommet du crâne, comme après chaque bêtise qu’il découvrait. Enfin, seulement quand il était mort d’inquiétude…

Jasper – T'as plus jamais intérêt à me faire des peurs pareilles ! Je ne veux pas qu'il t'arrive le moindre truc !

Laura – Pff… Je vais bien, Jaz, fous-moi la paix. Je suis vivante et…

Mais Laura se tut dès qu’elle vit le regard d’avertissement que lui lançait Jasper. Elle se contenta de regarder à l’extérieur, par la fenêtre, durant tout le reste du trajet. D’habitude, lorsqu’elle boudait assez longtemps, les gens craquaient et finissaient par tout oublier. Alors, dernière option, celle-ci ! Mais… Sauvée par le gong ! Ils arrivaient au Pensionnat et elle sortit, le suivant de force vu qu’il l’avait tirée par le bras avec entrain, sous une chaleur étouffante. Mais c’était bon de revenir ici, après les vacances ! Adieu les parents pendant une année entière, et bonjour la liberté et les jeux avec son frère et ses amis ! Jasper passa son bras par-dessus les épaules de Laura et, la serrant contre lui après avoir éclaté de rire :

Jasper – J'ai des tonnes d'idées pour cette année ! Déjà, plan numéro un, mettre en place un truc pour l'hystérique et le sadique...

Et il arrivait à la faire sourire et rire, en plus. C’était injuste. Mais elle ne pouvait pas râler plus longtemps, trop heureuse d’être enfin de retour ici. Sautillant partout autour de Jasper, elle dit :

Laura – Lesquelles ? Dis-moi, dis-moi, dis-moi ! Je veux savoir !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jasper K. Nakajima
Lycéen
avatar

Fonction :
  • Admin
Récits : 454

Âge RPG : 16 ans

MessageSujet: Re: C'est la rentrée !   Mar 23 Avr - 11:38

Jasper avait cette lueur dans les yeux. cette heure espiègle qui signifiait "Je vais vous en faire baver !". Sa petite soeur avait retrouvé le sourire, oubliant de bouder, comme elle le faisait à chaque engueulade. reprenant son entrain, elle sautillait près de lui.

Laura – Lesquelles ? Dis-moi, dis-moi, dis-moi ! Je veux savoir !

Il lui dédia un grand sourire, puis, laissant leur chauffeur rentrer leurs bagages, comme d'habitude, il attrapa la main de Laura et la tira avec lui en courant.

Jasper - Viens, suis-moi ! Je vais te montrer quelque chose !

Ils l'entraîna en courant, se détournant de l'école pour filer à travers le parc, en direction du pensionnat. Jasper était véritablement heureux de faire découvrir ceci à sa jeune soeur. Les deux premières années ici, il avait maudit leurs parents des centaines de fois, persuadé qu'il ne reverrait pas Laura avant la fin de sa scolarité ici, persuadé que sa soeur serait envoyée dans une école privée de Paris, riche si possible, et qu'il allait lui se morfondre seul avec les curés pendant sept ans. Cela correspondait environ à trois années collège, trois années lycée, et une année de classe préparatoire avant l'université.

Jasper entrait dans la partie Lycée cette année, et Laura entamait sa deuxième collège. La joie qu'il avait éprouvé en sachant qu'elle le rejoignait ! Bien sûr, il avait ses amis, mais ce n'était pas la même chose qu'avec sa soeur. Il s'agissait d'une complicité différente, qu'il ne partageait qu'avec elle. ils entrèrent dans le vieux pensionnat et ralentir l'allure. Les dortoirs des élèves se trouvaient au premier étage, les appartements des professeurs au deuxième, et le troisième étage abritait les appartements de la directrice et du sous-directeur. Ils grimpèrent au premier, filèrent au bout du couloir, puis Jasper poussa légèrement sa soeur dans un placard et referma la porte.

Jasper - Ne fais pas de bruit, murmura-t-il. J'ai découvert ça quand j'étais en première année, en essayant d'échapper aux surveillants. Regarde.

Il déplaça avec mille précautions un vieux panneau, dévoilant une autre porte très vieille, avec de la peinture écaillée. Il sourit à Laura puis l'ouvrit, dévoilant un vieil escalier en bois poussiéreux. Il fit signe à Laura de passer, puis referma le panneau derrière eux. Ils grimpèrent l'escalier, se retrouvant dans le faux-plafond, une sorte de grenier entre le deuxième et le troisième étage. Jasper s'allongea à plat ventre sur le plancher.

Jasper - Il y a pleins d'interstices où on peut voir ce qui se passe dans tous les apparts des profs, chuchota-t-il. Là, c'est celui de...

Il s'interrompit lorsqu'un grincement inquiétant résonna. Il fit signe à Laura de reculer très vite, puis il y eut un gros craquement et le sol s'effondra tout à coup sous son poids. Il poussa un cri et tomba dans un petit salon, avec des dizaines de bouts de bois et de la poussière. il toussa, moulu de partout, et se redressa à demi. Sa soeur jeta un coup d'oeil prudent au-dessus de lui. Il lui marmonna de repartir de là où ils étaient venus, et lui-même regarda nerveusement autour de lui. Hum, oups ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Laura K. Nakajima
Collégienne
avatar

Fonction :
  • Modo
Récits : 1290

Âge RPG : 14 ans

MessageSujet: Re: C'est la rentrée !   Mar 23 Avr - 15:41

Jasper – Viens, suis-moi ! Je vais te montrer quelque chose !

Là, Laura le retrouvait ! Fini les engueulades avant un bon moment et bonjour les jeux, comme ils le faisaient l’année passée ! Laura suivit son frère à travers le parc, s’éloignant de l’école pour se rapprocher du pensionnat. Qu’avait-il découvert de si génial dans ce pensionnat ? Des rats ? Des graffitis ? Des ragots sur les professeurs ou les autres pensionnaires ? Quoi qu’il en soit, cette chose lui plaisait déjà ! Après tout, Jasper avait toujours des idées fantastiques pour s’amuser et se distraire. Ils n’avaient pas de devoir et n’en auraient sûrement que dans une semaine, alors autant en profiter un peu. Non ? Laura pouvait, leurs parents ne diraient rien, ils n’avaient encore rien fait du tout. Donc, aucun remords, elle pouvait ! Toujours derrière son frère, ils grimpèrent les escaliers menant au premier étage – les dortoirs – et allèrent jusqu’au bout du couloir. Là, Jasper la poussa dans un placard et referma la porte. Et maintenant ? C’était tout ? Un vieux placard tout beurk, son grand frère l’avait habituée à mieux ! Un placard tout pourri… Laura allait lui dire ce qu’elle pensait de cette chose lorsqu’il dit :

Jasper – Ne fais pas de bruit. J'ai découvert ça quand j'étais en première année, en essayant d'échapper aux surveillants. Regarde.

Il faisait un peu noir ici, mais Laura ouvrait grand les yeux, prête à voir n’importe quoi, prête à observer une chose magnifique. En fait, prête à justifier son arrêt de bouder, parce qu’il fallait bien quelque chose de génial pour qu’elle n’en veuille plus à son frère. Elle le laissa donc faire, le regardant avec attention déplacer trèèèès doucement un vieux panneau qui dissimulait… une porte. Une porte ? Une porte secrète, comme dans les chasses au trésor ? Décidément, Laura adorait cet endroit, et de plus en plus ! Jasper ouvrit la porte secrète, dévoilant un vieil escalier. Exactement comme dans les films de chasse au trésor, elle avait raison ! Elle trépignait littéralement d’impatience, se retenant de parler pour ne pas faire de bruit comme son frère le lui avait demandé. Il lui fit alors signe de passer. Elle grimpa un escalier et arriva sur un genre de faux sol, qui n’avait pas l’air très très solide. Heum… Mauvaise idée. Et si jamais il craquait ? Ils allaient tomber où, au juste ? Laura le laissa passer pour voir ce qu’il allait faire et ce qu’elle allait devoir reproduire. Il s’allongea à plat ventre sur le « sol » et lui dit :

Jasper – Il y a pleins d'interstices où on peut voir ce qui se passe dans tous les apparts des profs. Là, c'est celui de...

Laura – Mais t’es sûr que… JAZ !

Trop tard. Laura avait eu un mauvais pressentiment qui s’était révélé juste : Jasper était deux mètres en bas, à terre. Plus inquiète pour son frère qu’autre chose, elle faillit se précipiter vers le trou pour voir s’il n’avait rien lorsqu’il bougea et la regarda, lui murmurant de repartir d’où ils étaient venus. Et l’abandonner ici, le laisser se faire enguirlander pour cela ? Même pas en rêve ! Qu’il l’engueule ou pas, elle ne comptait pas le laisser seul. En plus, il risquait sûrement une grosse engueulade et elle n’allait plus le voir pendant un bon moment. Alors, non ! D’une voix fluette, Laura lança à Jasper :

Laura – Rêve. Je vais faire une diversion, barre-toi quand tu entendras quelqu’un jurer.

Faisant le chemin inverse le plus vite possible, Laura fut très rapidement au premier étage. Comme elle l’avait craint, il y avait de l’agitation que la directrice tentait de calmer. Eh zut, elle était là, en plus ! Si Laura ne faisait rien, Jasper allait prendre gros. Très gros. Se secouant la tête comme pour trouver une idée lumineuse, elle tapa des pieds sur le sol puis se lança. Elle fila vers les escaliers, tombant nez à nez avec la directrice. Faisant sa moue innocente, elle dit :

Laura – Pardon, Madame la Directrice, je cherch…

Mais Laura ne put terminer sa phrase, rejetant tout son petit-déjeuner sur… les chaussures de la directrice. C’était une vieille ruse qu’elle avait perfectionnée lorsque son frère était au Pensionnat et qu’elle-même était encore chez leurs parents ; si elle ne voulait pas manger pour une raison ou une autre, elle imaginait leur vieil oncle Bernard avec des pustules partout et elle vomissait instantanément.

Laura * A toi, Jaz.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jasper K. Nakajima
Lycéen
avatar

Fonction :
  • Admin
Récits : 454

Âge RPG : 16 ans

MessageSujet: Re: C'est la rentrée !   Mar 23 Avr - 16:11

Jasper avait un peu mal, il fallait bien l'avouer. Vraiment pas solide, c'es plafonds creux ! Il allait avoir des bleus partout, mais ce n'était qu'un détail. Il avait l'habitude, et ça ne serait pas pire que la fois où il avait dévalé tous les escaliers de chez lui sur le dos et la tête. Il se secoua un peu, histoire de vérifier qu'il ne s'était rien cassé. Puis leva la tête.

Jasper - Bon, toi, file ! Repars d'où on est venus.

Laura – Rêve. Je vais faire une diversion, barre-toi quand tu entendras quelqu’un jurer.

Jasper - Laura, att...

Trop tard, elle avait filé. Un peu inquiet, il se dégagea complètement des débris et regarda le trou au-dessus de sa tête. Hum, entendre quelqu'un jurer ? Qu'est-ce que Laura avait l'intention de faire au juste ? Elle avait des idées plus que tordues. Surtout lorsqu'il s'agissait de faire "diversion" ou autre chose du genre. Il regarda un peu autour de lui en attendant, tout en secouant ses vêtements pour en chasser la poussière. Vu le mobilier et les quelques affaires posés ci et là, il était sans doute dans l'appartement d'un homme. Curieux, il fit un peu le tour, n'étant jamais entré dans une des pièces de cet étage.

Il ouvrit tout doucement la porte et jeta un oeil dans le couloir. Il y avait de l'agitation en-dessous, mais il n'avait toujours entendu personne jurer. Ira ? Ira pas ? Il hésitait... L'occasion était trop belle après tout. Et quitte à se faire engueuler, autant le faire pour quelque chose de valable, non ? Il entendit soudain un couinement, et sursauta en voyant un gros rat tomber du trou. Il le regarda quelques secondes puis eut un large sourire. Idée !

Trouvant un sac, il sauta sur la bestiole avant qu'elle ne se sauve et la captura d'un geste vif avant de refermer le sac. Puis il sortit discrètement, refermant la porte sur les dégâts et s'élança dans le couloir. Il s'aventura dans l'escalier menant au troisième étage et grimpa en vitesse. Alors, alors... Il appuya sur la poignée de la porte des appartements du sous-directeur. Fermée. Bon... Il sortit une épingle à nourrice de sa poche et s'agenouilla devant la serrure. Il avait appris ce genre de trucs d'un élève plus vieux l'années passée. Il s'activa, pressé, puis fut récompensé une bonne dizaine de minutes plus tard par un déclic.

Il poussa doucement la porte et se glissa à l'intérieur. Personne bien sûr. parfait. L'endroit était déjà plus luxueux que les chambres des professeurs. Il découvrit un grand lit derrière un paravent et laissa le rat à l'intérieur, rabattant et coinçant couvertures et draps pour qu'il ne puisse pas en sortir.

Jasper - Petit cadeau, cher monsieur de Saint-André, dit-il en riant.

Il repartit aussi sec, se cachant pour redescendre au premier étage et se mêler aux autres élèves, après un rapide passage aux sanitaires pour se débarbouiller. Où était passée Laura ? Il jeta le sac puis se mit à sa recherche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gabriella de Lizeux
Directrice
Général de division

avatar

Fonction :
  • Fonda
Récits : 1331

Âge RPG : 33 ans

MessageSujet: Re: C'est la rentrée !   Ven 26 Avr - 6:42

L'arrivée de leurs élèves, il était strictement impossible de la rater. Ils étaient tous aussi discrets qu'un troupeau d'éléphants dans un magasin de porcelaines. Mais pouvait-on vraiment demander à des enfants de s'installer calmement ? Une tasse de thé à la main, elle les regardait venir, de sa fenêtre. Conduits en autocar, par leurs parents pour d'autres, par leurs chauffeurs pour certains. Elle avait toujours trouvé aberrant que certains parents ne prennent même pas la peine de dire au revoir à leurs gosses, alors qu'ils allaient en être séparés pour plusieurs mois. Si elle avait des enfants, elle les conduirait elle-même à l'école le matin et reviendrait les chercher le soir. Mais ne demanderait pas au chauffeur de le faire à sa place.

Lavant sa tasse, elle descendit pour superviser les opérations. Les enfants, jeunes ou presque adultes, s'installaient dans les dortoirs dans un joyeux chahut. Les étudiants de classe préparatoire, en dernière année au pensionnat, semblaient à la fois nerveux et excités. C'étaient les derniers mois qu'ils passaient ici, avant de partir pour l'université. A contrario, les plus jeunes, les premières années, se tassaient dans des coins, regardant autour d'eux d'un air effrayé. Comme chaque année... Les nouveaux s'intégraient vite, en règle générale, soutenus par les élèves plus vieux; il y avait toujours eu une bonne solidarité entre les élèves, entre les différentes années, même de son temps. Elle eut un petit sourire, puis, tout aussi vite, arrêta brusquement un collégien.

- On ne coure pas dans les couloirs !

L'élève fit la moue, puis daigna obéir et ralentir l'allure. Ah, les gosses... Elle balaya la longue salle du regard, celle du dortoir des filles. et nota mentalement certaines réparations à effectuer, ainsi que des aménagements. Elle ne tenait pas à ce que cet endroit devienne un taudis. Il s'agissait d'un établissement extrêmement chic et réputé. Et cher. Les frais d'inscription servaient surtout à acheter du nouveau matériel pour l'école et à équiper le pensionnat.

Un très grand bruit se fit soudain entendre, juste à l'étage d'au-dessus, comme si quelque chose venait de s'écrouler ! Elle leva brusquement la tête, un petit silence se faisant, puis le chahut reprit rapidement. Que s'était-il passé ? Un des professeurs s'amusait à débuter un mur en tranches fines ? Si même eux, il fallait les surveiller, elle n'était pas sortie de l'auberge ! Elle fit demi-tour, pour aller voir ce qui se passait, lorsqu'elle faillit percuter une petite deuxième année dans l'escalier, Laura. Elle lui fit une moue adorable.

Laura – Pardon, Madame la Directrice, je cherch…

Elle s'arrêta net, puis vomit tout son petit-déjeuner sur ses chaussures. Roh, bon sang ! Gabriella se dégagea, un peu dégoûtée, puis attrapa Laura par les épaules.

- Bon, ce n'est pas grave, petite, je t'emmène à l'infirmerie.

Une gastro ou elle ne savait quoi à la fin du mois d'Août, fallait-il être fragile. Elle conduit Laura à l'infirmerie et la fit se mettre au lit en attendant qu'on lui donne un médicament. Elle profita des sanitaires pour se laver un peu. Pendant qu'on s'occupait de Laura, elle interpella un surveillant, et lui ordonna d'aller voir ce qui s'était passé chez les professeurs et de revenir aussitôt l'en informer. Une fois fait, elle alla voir la jeune collégienne et lui sourit.

- Comment te sens-tu ? Tu vas rester un peu ici, ça va sûrement passer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est la rentrée !   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est la rentrée !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !
» Un mois de retard pour la rentrée
» • Une nouvelle Rentrée, Une nouvelle élève. || Validée.
» Un costume bien taillé pour la rentrée
» Grand bal de rentrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de la Ste Famille :: Pensionnat de la Sainte Famille :: Pensionnat :: Rez-de-chaussée et Etages-
Sauter vers: