1931. Les tensions en Europe s'aggravent. Le fascisme est de plus en plus présent..
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Blessures importantes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah Smith
Invité
avatar


MessageSujet: Blessures importantes !    Ven 23 Aoû - 20:18

Jasper serrait les dents et dit :

- Pas du tout, Nos parents n'ont rien faits, et je n'ai pas besoin de rester à l'infirmerie juste pour un malheureux poignet qui vire au noir, j'ai connu pire que ça.

Sarah se redressa, puis s'en alla d'un pas vif en leur disant de rester ici. Elle revint quelques minutes plus tard avec Gabriella la directrice qui cette dernière lui annonça qu'une ambulance allait venir le chercher. Il tira une sale tête, jeta un regard noir à Laura. Cette dernière dit :

- Je veux le suivre !

Gabriella lança d'un ton froid :

- C'est non, vous allez à l'infirmerie, vous.

L'ambulance arriva, Sarah monta avec le jeune Karinof. Ce dernier marmonner sans cesse, il ferma les yeux, soupira et détourna la tête en étant en colère.

- Allons Monsieur Karinof, c'est pour votre bien. On veut que vous soyez en bonne santé.

Sarah le fixa, elle voyait qu'il n'avait pas envie de parler. Alors, elle tourna la tête du côté de la route et laissa le silence régner dans l'ambulance.

Quand ils furent arrivés, les médecins sortirent Jasper, l'emmenèrent à l'intérieur de l'hôpital. Sarah les suivirent, juste au moment où il y avait un double porte à battants. Les médecins lui dirent qu'elle ne pouvait pas les suivre et qu'elle devait attendre là, dans la salle d'attente. Elle regarda jasper et lui dit :

- Ne vous inquiétez pas Monsieur Karinof, tout va bien se passer.

Elle le vit partir, se retourna vit des sièges bleus et s'assit.

* Bien, maintenant, je vais devoir attendre longtemps !*

Elle s'inquiétait beaucoup du sort de son élève. Elle ne savait même pas si elle devait appeler ses parents. Il lui avait assurés que ce n'était pas de leur faute, mais elle en été pas du tout convaincue.

Quelques heures après, un médecin arriva, il avait l'air inquiet :

- Vous êtes une de ses proches ?

- Non, je suis sa professeur de mathématiques.

- D'accord, je vous avoue que son état m'inquiète un peu, il est couvert d'hématomes, il a aussi le poignet cassé et une cheville qui est très gonflé. Nous lui avons donnés de la glace pour sa cheville, un plâtre pour son poignet. Et pour ses hématomes, on lui a mit de la crème. Mais dites-moi, vous savez pourquoi il est dans cet état ?

Sarah fit un hochement de tête négatif.

- Il doit avoir surement des parents, appelés les, ça sera mieux pour lui.

Puis il partit. Sarah décida d'appeler les parents de son élève, malgré qu'elle n'ait pas envie. Elle sortit dehors quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Ste Famille
Fondateur
avatar

Fonction :
  • Fonda
  • Admin
  • Modo
Récits : 191

Âge RPG : 314 ans

MessageSujet: Re: Blessures importantes !    Ven 23 Aoû - 21:03

PNJ Elisabeth Karinof


le général criait sur ses subordonnés, pour changer. Il y avait d'importantes manœuvres à effectuer le lendemain devant le Maréchal, et il tenait  ce que les troupes soient parfaites. Bien droit dans ses bottes et son uniforme, il regardait ses hommes. Il semblait très concentré, mais en fait, son esprit étaient très loin. Il songeait à son fils aîné. Deux jours plus tôt, lui et sa sœur étaient rentrés au Pensionnat.

La veille de leur retour, il avait convoqué son fils. Mais celui-ci s'était montré d'une déception sans nom. Laissant la colère l'emporter, il l'avait frappé, frappé, frappé encore. Il revoyait son fils au sol, les bras devant son visage, les lèvres serrées pour ne pas crier. Voilà bien la seule chose qu'il admirait chez lui, sa détermination. Il l'avait laissé toute la nuit dans son bureau, sur le plancher de bois, et l'avait poussé dans la voiture le lendemain matin. Une déception. Ce gosse n'était qu'une déception.

Plus loin, Madame Karinof s'occupait d'organiser une soirée mondaine lorsqu'un domestique lui apporta le téléphone, elle le porta à son oreille, tombant sur une des professeurs du Pensionnat. Allons bon, que s'était-il ENCORE passé ? Ses enfants ne s'étaient tout de même pas déjà fait remarquer ?!

- Bonjour, Mme Karinof ? Je suis Sarah Smith, le professeur de mathématique de vos enfants.

- Et donc ? Pourquoi cet appel ?

- Il est arrivé quelque chose à votre fils, heu, il est à l'hôpital.

Elle avait un ton bas et hésitant. Elisabeth fronça légèrement les sourcils. A l'hôpital ? Qu'avait-il encore fait comme idiotie qu'il aurait pu le blesser ? Deux jours après qu'il soit revenu ! Record battu, et en beauté. Ce gosse finira par la tuer.

- Que s'est-il passé ?

- Je ne sais pas trop, mais je ne l'ai pas trouvé très en forme.

Oh, d'accord. Son époux avait dû avoir la main un peu lourde, rien de plus. Cela ne se passerait pas ainsi si leur fils se montrait plus respectueux et obéissant. Elle soupira très longuement, observant l'heure qui avançait, sa soirée qui n'était toujours pas prête. Bon, très bien.

- Il est à l'hôpital de Gray ?

- Oui, je suis avec lui. Il serait bien que vous veniez, il serait peut être rassuré.

- Je comptais bien venir. Dès demain.

Elle raccrocha sèchement sans même saluer la jeune professeur, puis se leva. Le soir, elle informa son mari de ce qui s'était passé. Il haussa les épaules, puis déclara qu'il irait avec elle.

Ils partirent donc tous les deux le lendemain matin. Ils rejoignirent l'hôpital de Gray, s'annonçant à l'accueil. Ils trouvèrent leur fils au fond d'un lit d'hôpital. Il était assez pâle, le poignet droit dans le plâtre, et ne parut pas spécialement enchanté de les voir. Georges croisa les bras, le dévisageant durement.

- Pathétique, déclara-t-il. Tu n'es donc même pas capable de surmonter ce genre de choses ! Quand cesseras-tu de nous faire honte, dis-moi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnatstefamille.forumactif.org
Jasper K. Nakajima
Lycéen
avatar

Fonction :
  • Admin
Récits : 450

Âge RPG : 16 ans

MessageSujet: Re: Blessures importantes !    Ven 23 Aoû - 21:28

Prof - Ne vous inquiétez pas Monsieur Karinof, tout va bien se passer.

Il ne répondit pas. Bien se passer, bien se passer... Il regarda les lumières au plafond défiler alors qu'on l'emmenait sur un brancard. Il éprouvait tout à coup une forte envie de pleurer. Les évènements s'étaient enchaînés bien trop vite, et il était épuisé. On lui fit passer une radio, qui confirma que son poignet était cassé. Le médecin s'approcha en sifflotant, rajustant sa blouse blanche.

Médecin - Bien, jeune homme, on va enlever cette chemise, puis je vais prendre votre tension et écouter votre cœur.

Sachant qu'il n'avait guère le choix, il obéit, la mort dans l'âme. Il y eut un petit silence lorsque le médecin découvrit tous ses hématomes mais, très professionnel, il garda son sourire et l'ausculta, avant de le soigner. On lui fit enfiler un pyjama d'hôpital, puis il eut un plâtre à son poignet. Quelques infirmières voulurent le questionner sur l'origine de ses blessures, mais il resta très évasif.

La nuit fut particulièrement mauvaise. Il réussit à peine à dormir, gêné par son plâtre, et aussi par l'idée qu'il se retrouvait à l'hôpital. On était en Novembre, et il avait déjà réussir à se faire exclure deux semaines, puis atterrir ici. Pourquoi sa petite sœur l'avait-elle balancé ?! Il aurait pu se soigner seul... Le lendemain, de mauvaise humeur, il dû subir les menaces du médecin pour qu'il avale son déjeuner, puis des médicaments infects contre la douleur. Il était prêt à sombrer dans un sommeil agité et peur réparateur lorsqu'il vit ses parents entrer dans la chambre. Bien réveilla, d'un seul coup, il les fixa alors que son père croisait les bras en le regardant.

Père - Pathétique, déclara-t-il. Tu n'es donc même pas capable de surmonter ce genre de choses ! Quand cesseras-tu de nous faire honte, dis-moi ?

- Ce n'est pas moi qui ait voulu aller à l'hôpital ! répliqua-t-il en criant. Je voulais me débrouiller seul ! De toute façon, vous...

Il se tut, ses insultes restant coincées dans sa gorge, serrée par la rage. Ses chers parents ne restèrent que très peu de temps, repartant à leurs petites affaires et à Paris. Dès qu'ils furent sortis de la chambre, il éclata en sanglot, ramenant la couverture sur son bras blessé et se cachant le visage, gémissant à moitié.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Smith
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Blessures importantes !    Sam 24 Aoû - 13:33

Après le coup de fil de la mère Karinof, Sarah retourna dans l'hôpital, elle voulait aller voir Jasper, mais, elle se douta qu'il devait surement dormir. Elle repensa au coup de fil, sa mère avait parlé de façon bizarre comme si elle savait pourquoi son fils était dans cet état là. Elle se réinstalla sur les fauteuils et attendit le jour suivant.

Le lendemain matin, Sarah avait mauvaise mine, normal, elle avait très mal dormi dans les fauteuils bleus, de plus, elle n'arrêtait pas de penser à Jasper et ses parents. Ces derniers arrivèrent, se dirigèrent directement vers la chambre de Jasper. Sarah les laissa tranquilles pendant qu'elle alla aux toilettes pour se réveiller un peu.

Peu de temps après, elle vit les parents de son jeune élève partirent aussi vite qu'ils furent venus. Sarah en fut étonnée, elle pensait qu'ils resteraient plus longtemps.

* quelle drôle de parents ! *

Sarah se dirigea vers la chambre de Jasper, elle le trouva en sanglots, caché par la couverture.

- Monsieur Karinof ? Jasper ?

Elle s'approcha, s'assit sur son lit, tira la couverture et mis une main sur l'épaule.

- Allons, ce n'est pas grave, les médecins vont s'occuper de vous. Puis vous retournerai au Pensionnat. Il ne faut pas vous mettre dans des états pareils. Dites, moi, qu'est-ce qui s'est passé pour que vous pleuriez comme ça ? c'est vos parents ? Pourquoi ils ne sont pas restés plus longtemps ?

Elle s'inquiétait vraiment. Elle lui tendit un mouchoir et lui sourit.

- Aller, ça va aller.

Elle le caressa dans le dos et essaya de la calmer.
Revenir en haut Aller en bas
 
Blessures importantes !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelle table des blessures pour les héros
» 1x03 : "Soigner ses blessures"
» Sondage BLESSURES
» Des Informations importantes le 08 Janvier 2013 au Japon !
» Les blessures du coeur sont profondes [En cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de la Ste Famille :: Une vaste Terre :: France :: Village de Gray :: Centre-ville :: Centre Médical-
Sauter vers: