Pensionnat de la Ste Famille

1931. Les tensions en Europe s'aggravent. Le fascisme est de plus en plus présent..
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Appel tendu

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriella de Lizeux
Leader de la Résistance
avatar
Fonction :
  • Fonda
Récits : 1344

Âge RPG : 33 ans

MessageSujet: Appel tendu   Ven 8 Juil - 21:55

Le médecin de l’hôpital devra rappela dans l’après-midi pour donner plus de nouvelles… En espérant que leur collègue puisse sortir rapidement de l’hôpital. Gabriella soupira assez forte en s’asseyant à son bureau, tirant le téléphone vers elle pour composer le numéro que Kimmitsu lui avait donné. Appeler pour donner de mauvaises nouvelles, voilà bien une chose qu’elle avait en horreur. Elle attendit qu’on décroche, repoussant ses longs cheveux blonds en arrière, tranquille dans son bureau, pour une fois. Lorsque le frère de son nouveau beau-frère décrocha, elle commença par lui dire bonjour et se présenter, tâchant d’adopter un ton de voix normal pour ne pas le faire paniquer. Comment devait-on annoncer ce genre de trucs ?

– Il y a un problème ?

– Ce matin, oui, reprit-elle en retenant un autre soupir. Votre fils va bien, c’est Kimmitsu qui… Il a été empoisonné, il a été transporté à l’hôpital. Il vivra, le médecin a pu le soigner, mais on ne sait pas qui a bien pu agir ainsi.

Elle s’interrompit, n’entendant que du silence à l’autre bout du fil. Il était toujours là ? Elle rajouta d’une voix tendue qu’il ira sans doute mieux assez vite, le coup avait été brutal mais pas mortel. Annoncer ce genre de nouvelles au téléphone n’était vraiment pas ce qu’il y avait de mieux à faire, enfin, il le fallait. Solène était près de son mari et avait bien autre chose à penser que de prévenir. C’était terrible d’en arriver à être blasée après ce genre de choses, le mois de septembre avait été terrible et le mois d’octobre ne débutait pas mieux.

– Il est conscient, ne vous en faites pas, il ira mieux dans quelques heures.

Il y eut de nouveau un moment de silence, durant lequel Gabriella se demanda très sérieusement si son interlocuteur ne s’était pas évanoui sous le choc. Elle attendit un instant, pensant à appeler, lorsqu’il répondit enfin.

– Vous pourrez me tenir au courant de toute amélioration ? Je resterai près du téléphone.

– Oui, mais ce ne sera pas avant ce soir, désolée. Il y a d’autres… soucis à régler. Je rappellerai, ou Solène.

Il confirma son accord puis la remercia, d’une voix assez tendue. La jeune femme fit vaguement de même puis raccrocha, restant un instant immobile avant de se relever. Très bien, retour au travail, à présent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Appel tendu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat de la Ste Famille :: Une vaste Terre :: France :: Village de Gray :: Ancien pensionnat :: Collège et Lycée :: Les étages :: Quatrième étage-
Sauter vers: